prev next
Réserver imprimer

Éditions Inculte

RENCONTRES

Samedi 7 octobre à 18h
Le 7  octobre à 18h00

Histoire de l'oeil

Durée estimée : 1h - RENCONTRE

Entrée libre - Rentrée littéraire

Chaque année, Actoral souhaite faire découvrir le travail d’un éditeur qui donne voix aux écritures contemporaines, en l’invitant avec des auteurs qu’il publie à venir évoquer son parcours, son écoute des auteurs, son projet éditorial. Après Verticales en 2014, Verdier en 2015, et Christophe Lucquin en 2016, Actoral invite Jérôme Dayre, directeur des éditions Inculte, ainsi que les auteurs Xavier Boissel et Adrien Genoudet.

XAVIER BOISSEL
PARIS EST UN LEURRE

Editions Inculte/Dernière marge – collection Barnum

À la fin de la première guerre mondiale, le gouvernement français a planifié la construction d’un double de Paris, une fausse ville destinée à leurrer d’éventuels pilotes allemands en route pour bombarder la capitale.

La fausse ville, dont la construction était prévue près de Maisons-Laffitte, au nord-ouest de la capitale, reproduisait certains éléments marquants du paysage parisien : un bras de Seine, la place de l’Étoile et celle de l’Opéra, les grands boulevards. Certaines cibles que les aviateurs auraient cherché à repérer, comme les gares, devaient également être reproduites. Conçu à une époque où les aviateurs naviguaient sans radar et pouvaient être trompés, de nuit, par de fausses illuminations, ce projet n’a pas fait la preuve de son efficacité…

Xavier Boissel dévoile les détails de cette ville-leurre dans un texte fourmillant et littéraire, agrémenté de documents d’époque inédits.

ADRIEN GENOUDET
L’ÉTREINTE

Editions Inculte/Dernière marge

Que nous reste-t-il de ce qui s’est passé le 13 novembre 2015 dans une salle de spectacle parisienne nommée Bataclan ? Et quelles résonances cet événement a-t-il suscitées dans notre mémoire ? En parcourant une série d’images qui éclatent comme des flashs, comme les crépitements d’une arme à feu, et qui hantent les esprits de toute une génération, ce roman d’une grande sensibilité raconte les pensées qui jaillissent en nous quand le drame survient. Face à de telles violences qui nous laissent désarmés, il nous reste la faculté de convoquer les histoires, les contes de l’enfance, les figures, les symboles, les souvenirs à la fois subjectifs et communs auxquels elles nous renvoient. Adrien Genoudet, en adressant son récit à Salah Abdeslam et en marchant à sa rencontre, tente de percer l’insondable mystère du passage à l’acte, et de ce qui nous en préserve. Avec pudeur et précision, son écriture, qui met en dialogue le langage et l’image, nous rappelle que, seules, les voies et les détours de la fiction nous permettent d’embrasser le présent quand la brutalité du réel nous submerge. Etreindre, non pour excuser, mais pour comprendre – pour reprendre vie.

_
En partenariat avec la librairie Histoire de l’œil.

Éditions Inculte