prev next
imprimer

Nicolás Pereda

Todo, en fin, el silencio lo ocupaba

Le 10 octobre à 19h00
Le 10  octobre à 19h00

La Friche la Belle de Mai

Durée estimée : 1h

8€ pour la soirée

Film
Mexique, 2009, noir et blanc, HDV, 61’
De : Nicolás Pereda // Image : Gerardo Barroso, Lisa Tillinger, Alejandro Coronado // Son et montage : Nicolás Pereda // Distribution : FiGa Films, LLC

« Obscurité. On discerne une actrice qui tient la pose, éclairée à peine de quelques projecteurs qu’une équipe de techniciens règle laborieusement. Elle récite Premier Songe, un poème de Sor Juana Inés de la Cruz, femme écrivain mexicaine du XVIIIe siècle. Puis elle se déplacera au rythme des indications du réalisateur, au rythme des changements de décor, au rythme des prises répétées : rythme lent. Un making of ? Si l’on veut : un making, surtout, puisqu’il n’y aura pas d’autre film que celui qui s’élabore là sous nos yeux. La fabrique patiente de l’image, c’est cela l’ambition du film. Qui rejoint, on le saisit progressivement, l’intensité du texte poétique. Respectueux de l’hermétisme pré-mallarméen du Premier Songe (comme le suggère Octavio Paz), s’appuyant sur la puissance de l’actrice et activiste Jesusa Rodriguez, le jeune Nicolas Pereda met sa virtuosité au service d’un exercice de glorification. Plus qu’une adaptation, davantage qu’un hommage au cinéma, austère et baroque à la fois, ce film se veut poème contemporain. »
Jean-Pierre Rehm

Ce projet est présenté dans le cadre de la Carte blanche à Catherine Marnas.

En partenariat avec le FID Marseille

Photo : © Nicolás Pereda

Nicolás Pereda
Diaporama Biographie(s) associée(s) : Nicolás Pereda