prev next
imprimer

Thomas Gonzalez

Tribunes

Le 6 octobre à 21h00
Le 6  octobre à 21h00

La Friche la Belle de Mai

Durée estimée : 1h

8€

Avec : Reza Baraheni, Gurshad Shaheman, Laurence Garel, Youness Anzane, Camille Mauplot, Luciaen Zellum, Sébastien Linsolas.

Tribunes consacrées à Reza Baraheni ; écrivain, poète, critique et activiste politique azéri iranien en exil.

Tribunes est un projet de création au long cours de la compagnie marseillaise Defect. Conçu comme un cycle de recherche sur plusieurs années, de 2010 à 2013, il convoque six romanciers majeurs de la littérature mondiale, tous issus du Moyen- Orient et/ou du bassin méditerranéen, auteurs qui dans leur pays d’origine ont rencontré la violence des autorités et de la morale publique, parfois la torture ou l’emprisonnement, et vivent tous aujourd’hui une situation incertaine : déplacés, exilés, harcelés, exclus. En cause : l’indéniable puissance subversive de leurs fictions, la véritable modernité de leur entreprise poétique, linguistique et littéraire. Corrompant et réinventant les langues, les mythes, les géographies de l’esprit, leurs œuvres jettent des passerelles entre orient et occident, nord et sud, réel et fiction, classicisme et postmodernisme. Faisant œuvre de déplacement permanent, poussant au plus loin les possibilités du récit, bravant les interdits culturels et humains, ils arpentent les marges du reconnaissable, du tolérable, de l’intelligible. Résistants, agitateurs, révolutionnaires, opposants farouches, ils déclarent la guerre aux réalités violentes et subies, en inventant des récits dérangeants, visionnaires, libres. Tribunes les rassemble pour inventer avec eux des dispositifs spectaculaires qui explorent ce que serait une poétique de la libération, de l’affranchissement, de la résistance.

Reza Baraheni
Né en 1935 à Tabriz en Iran, Reza Baraheni est écrivain, poète, critique et activiste politique azéri iranien en exil. Baraheni habite maintenant au Canada où il est professeur. Il enseigne au Centre de littérature comparative de l’Université de Toronto. Il est l’auteur de plus de cinquante livres écrits en persan et en anglais ; ses œuvres ont été traduites dans une douzaine de langues. Il a de plus traduit des œuvres de Shakespeare, Kundera ou Mandelstam, Andric et Fanon en persan. Son œuvre la plus célèbre est Les cannibales couronnés : écrits sur la répression en Iran, qui raconte ses jours passés en prison à l’époque du Shah d’Iran. Baraheni, ancien prisonnier politique, est Azéri et ardent défenseur des droits de son peuple.

Photo : © DR

Thomas Gonzalez
Biographie(s) associée(s) : Thomas Gonzalez