prev next
imprimer

Anne Kawala

Les paroles entraînent une dette ineffaçable

le 1er octobre à 21h
Le 1er  octobre à 21h00

Montévidéo

Durée estimée : 45min

5€ / 3€

C’est dans une certaine transversalité entre les arts plastiques - dont elle est issue, l’écriture mais aussi un travail sur le son et sur la gestuelle, que se constitue le travail d’Anne Kawala. À des textes poétiques, documentaires, autofictionnels - entre autres- se mêlent divers matériaux graphiques et sonores qui, malgré - ou grâce à- leur hétérogénéité finissent ensemble par former un récit, trouver une cohérence drôle et parfois troublante. En usant ainsi de différentes contraintes, par l’utilisation de techniques diverses, Anne Kawala participe à l’ouverture d’une poésie contemporaine qui se joue des étiquettes. Une expérience qu’elle applique à ses lectures performées, telle Les paroles entraînent une dette ineffaçable, qu’elle a imaginé spécialement pour sa venue à actoral.12. Son prochain livre, De la rose et du renard, leurs couleurs et odeurs, paraîtra prochainement aux éditions du Centre International de Poésie de Marseille. Anne Kawala travaille actuellement sur son prochain livre, Le déficit indispensable, dont le projet est le fruit d’une résidence en micro-apesanteur effectuée au Centre National d’Etudes Spatiales.

Photo : © SCJ

Anne Kawala
Biographie(s) associée(s) : Anne Kawala