prev next
imprimer

Édouard Levé / Valérie Mréjen / Thierry Raynaud / Thomas Clerc / The Arnauds feat. Laurent Prexl

Temps fort Édouard Levé

Le 6 octobre à partir de 19h
Le 6  octobre à 19h00

[mac]

Durée estimée : 4h

15€ / 11€

Pornographie pour 4 danseurs d’Édouard Levé
Avec des danseurs du Ballet National de Marseille.
Recréation de la performance d’Édouard Levé grâce à la captation réalisée par Véronique Aubouy en 2004 au Palais de Tokyo, avec la complicité du Ballet National de Marseille.
La captation de 2004 sera par ailleurs diffusée les 4, 5 et 6 octobre, en boucle de 19h à 22h.

En partenariat avec le Ballet National de Marseille
Direction : Frédéric Flamand


La Défaite du rouge-gorge de Valérie Mréjen
2001 – couleur (23 min)
Scénario : Valérie Mréjen, Stéphane Bouquet // Image : Catherine Pujol // Son : Yolande Decarsin // Décors : Kiko Herrero // Montage : Camille Maury // Interprétation : Jocelyne Desverchère (Lucie), Scali Delpeyrat (Pierre), Edouard Levé (Bertrand), Maurice Clerc (le père), Serge Ramon (Erwan)

Production : Capricci Films


French Courvoisier de Valérie Mréjen
2001 – couleur (15min) [film]
Scénario : Valérie Mréjen, Bertrand Schefer // Image : Claire Mathon, Simon Roca // Son : Xavier Piroelle // Décors : Kiko Herrero // Montage : Muriel Breton // Montage son et mixage : Mikaël Barre // Interprétation : Marilyne Canto, Pascal Cervo, Antoine Chappey, Dinara Droukarova, Jérémie Elkaïm, Joanna Grudzinska, Gaëlle Obiégly, Bertrand Schefer

Production : Aurora Films


Autoportraits d’Édouard Levé par Thierry Raynaud/Diphtong Cie


L’homme qui tua Édouard Levé par Thomas Clerc
Thomas Clerc lira son texte en écho à la lecture d’Autoportrait d’Édouard Levé (P.O.L éditeur) par Thierry Raynaud.


C’est la drogue par The Arnauds feat. Laurent Prexl

Paroles : Arnaud Labelle-Rojoux // Caquètements, percussions & pipeau : Arnaud Maguet // Musique & guitare : Laurent Prexl // Enregistré et mixé par : Laurent Prexl

Né en 1950, Arnaud Labelle-Rojoux s’est fait connaître au début des années 80 dans le circuit de la performance avant d’en devenir l’historien avec son livre L’Acte pour l’art publié en 1988. Artiste assez indéfinissable, son travail est aujourd’hui essentiellement exposé, mais il publie aussi régulièrement des livres inclassables qu’il lui arrive de lire en public et organise des événements réclamant la participation d’artistes divers ; il « performe » encore, à l’occasion, dans ce qu’il nomme désormais des « pièces composites ».

C’est la drogue, édité à l’occasion de la sortie du n° 38 de la revue KIOSK - éditions DEL’ART // Les Disques en Rotin Réunis © 2012

Photo : © DR