prev next
imprimer

Leslie Kaplan

Millefeuille suivi de Déplace le ciel

Le 8 octobre à 19h30
Le 8  octobre à 19h30

La Friche la Belle de Mai

Durée estimée : 1h15

5€ / 3€

Millefeuille

Millefeuille, c’est le portrait d’un vieux monsieur qui sait qu’il va vers la mort et qui se débat avec ça. Et d’un humaniste, qui est à la fois affecté par tout en surface, et profondément indifférent. C’est aussi un livre sur les rapports entre générations, un vieux et des jeunes.
Un vieux monsieur, donc, aimable, ouvert aux autres et au monde, et en même temps, toujours dans une certaine distance, sans intérêt véritable, guetté par l’ennui. Tout l’intéresse sans arrêt, rien ne l’intéresse vraiment. Il a apparemment beaucoup d’amis, et il n’a aucun ami. Son rapport avec les jeunes, son fils Jean, Léo, ensuite Loïc, un jeune paumé, est toujours ambivalent, affection et envie, intérêt et fureur, souci et rejet. Loïc, il veut l’aider, il sent que Loïc va « commettre l’irréparable », et puis il le laisse tomber, alors qu’il sait qu’il prend un risque.
Et ensuite il culpabilise à fond.
Quelque chose a été loupé dans son rapport à son fils et se répète avec les jeunes autour de lui, avec lesquels il est constamment dans un rapport de séduction et d’énervement. Et ça s’est renforcé avec l’âge, l’approche de la mort. Les autres l’encombrent alors qu’il se sent souvent seul, abandonné.
En somme il tourne sans arrêt autour de lui-même, c’est le seul repère qu’il a, mais il ne peut pas être pour lui-même un repère.
Il s’effiloche, se désintègre sans arrêt. Millefeuille, il est « comme les feuilles de papier sur le bureau, il y a un petit courant d’air qui (le) traverse tout le temps ».


Déplace le ciel

Conception et jeu : Frédérique Loliée et Elise Vigier // Collaboration à l’écriture chorégraphique : Brigitte Seth & Roser Montllo Guberna // Lumière : Maryse Gautier // Décor : Yves Bernard // Son : Teddy Degouys // Vidéo : Romain Tanguy // Avec : Leslie Kaplan, Frédérique Loliée et Elise Vigier

Déplace le ciel, un texte sur l’amour, la recherche de l’amour, la folie de l’amour, écrit pour la scène et pour Frédérique Loliée et Elise Vigier.
« Ce projet est le troisième volet du travail avec Elise Vigier et Frédérique Loliée, commencé avec Toute ma vie j’ai été une femme et poursuivi avec Louise, elle est folle, et où la question de ce que c’est, une femme aujourd’hui, est saisie et mise en scène à partir de situations et de dialogues concrets, actuels, à travers tous les aspects possibles du langage, de la parole, de la folie. Je propose pour ce volet de ce qui est en somme une trilogie de mettre en jeu les notions d’expérience et de savoir, ces deux pôles qui définissent notre rapport au monde, à l’autre. »
Leslie Kaplan

Photo : © Donadio

Leslie Kaplan
Biographie(s) associée(s) : Leslie Kaplan