prev next
imprimer

Maxime Hortense Pascal, Rodica Draghincescu & Louis Lafabrié

Carte Blanche à Julien Blaine

Le 26 septembre à 21h
Le 26  septembre à 21h00

Montévidéo

Durée estimée : 1h30

9€ / 6€

Depuis 2010, actoral propose chaque année une carte blanche à Julien Blaine, poète découvreur de talents.
« Toute rencontre est intéressée. Ainsi sont la plupart des humains : des gens intéressés... Moi, ce qui m’intéresse c’est la rencontre et dans les rencontres celles que je préfère sont celles qui se produisent avec de jeunes artistes ou poètes, voire des poètes genre sexa mais – alors – méconnus... Donc, je voyage beaucoup, sans cesse et encore pour r’encontrer et actoral me donne cette chance de vous faire part de mes rencontres... Après les rencontres, j’aime flamber, mais en vieillissant je crains les cartes, que j’aimais tant, et je redoute les honneurs (je parle toujours de jeux de cartes). Ainsi je préfère une carte blanche et mettre les figures et les symboles que je désire sur les lames... Avant-hier : Édith Azam, Cécile Richard et Pierre Soletti. Hier : Sarah Trouche, Clémentine Fort et Stéphane Nowak. Hui : Maxime Hortense Pascal, Rodica Draghincescu et Louis Lafabrié. »
Julien Blaine


Maxime Hortense Pascal
L’invention de la soif
« Apporte des pierres, dit Edith, déplace-les.
Taire à terre.
Faire
Fatigue dans le corps + souffles + lecture 1 voix + lectures 2 et 3 voix.
La même bouche.
Verticalité le corps avec
Imprévisibilité alarme
Soif
L’invention de `
 »
Maxime Hortense Pascal


Rodica Draghincescu
Rienne
Universitaire, écrivaine, traductrice, poète et essayiste bilingue (roumain et français), ses premières publications datent de 1989. Rodica Draghincescu a notamment reçu le Prix européen de poésie “Le lien” pour l’ensemble de ses oeuvres poétiques écrites en français, décerné par le Festival international de poésie et performances culturelles itinérantes Terra Nova, Metz-Nancy, novembre 2006.


Louis Lafabrié
Soixante ans. Originaire de Millau. N’a jamais publié. N’a jamais cherché à l’être. Mais écrit, écrit… Et croise un jour Édith Azam qui lui ouvre les portes d’une parole vive, venue du ventre. Apprend à respirer, respirer, jetant enfin par dessus bord trente ans de pratique journalistique contrainte. Se découvre, étonné, chaque jour un peu plus.

Photo : © SCJ

 Maxime Hortense Pascal, Rodica Draghincescu & Louis Lafabrié
Biographie(s) associée(s) : Julien Blaine