prev next
imprimer

Pamina de Coulon

Si j’apprends à pêcher, je mangerai toute ma vie

Le 10 octobre à 22h & le 11 octobre à 19h30
Du 10  au 11 octobre

La Friche la Belle de Mai

Durée : 50min

8€ / 6€ / 4€

Conception et interprétation : Pamina de Coulon // Régie générale : Marion Benhammou

Pamina de Coulon se définit volontiers comme « chroniqueuse-performeuse ».
Chroniqueuse, parce que la radio est son média de prédilection, mais surtout parce que « un chroniqueur est un spécialiste en presque rien sur presque tout, qui prend la parole en son nom, qui donne son point de vue, sans pour autant être un expert en quoi que ce soit ».
Performeuse, parce qu’elle « amène un peu la chronique » sur un plateau ou, en tout cas, face à un public immédiat ; pour la transmission directe et l’empathie que cela renforce.
Que peuvent bien avoir en commun le grand explorateur Béring, découvreur du détroit qui porte son nom, et Pamina de Coulon ? Quelle serait la différence fondamentale entre les Etats-Unis et l’Europe ? Un espoir éclairé serait-il le meilleur des possibles ?
Si j’apprends à pêcher, je mangerai toute ma vie : un moment d’empirisme existentialiste sur un bout de banquise…

En janvier 2011, Pamina de Coulon entre en résidence au sein de L’L et entame une première phase de recherche qui aboutit aujourd’hui à Si j’apprends à pêcher, je mangerai toute ma vie.

En partenariat avec L’L - Lieu de recherche et d’accompagnement pour la jeune création (Bruxelles)
Coproduction : Piano Nobile - festival "Point d’Impact" (Genève), montévidéo – centre de créations contemporaines
Avec le soutien de WBTD/WBI

Photo : © Donadio

Pamina de Coulon
Biographie(s) associée(s) : Pamina de Coulon