prev next
imprimer

Lina Saneh & Rabih Mroué

33 Tours et quelques secondes

Le 5 octobre à 18h30 et 20h30
Le 5  octobre à 18h30

Villa Méditerranée

Durée : 60 min

Une proposition de la Villa Méditerranée, dans le cadre d’actoral

Spectacle en arabe, en anglais et en français, surtitré en français

15€ / 10€ / 5€ - Réservation uniquement auprès de la Villa Méditerranée

Conception et mise en scène : Lina Saneh et Rabih Mroué // Avec : Nagham Abboud, Samir Abou Jaoudé, Thomas Nowles, Edy Gemaa, Raseel Hadjian, Colette Hajj, Wadad Hneine, Paul Khodr, Ibtisam Kishly, Eliane Mallat, Muriel Moukawem, Elie Njeim, Antoine Ozon, Najeeb Zeytouni // Et les voix de : Gheith El Amine, Abdallah El Machnouk, Raphael Fleuriet, Charbel Haber, May Kassem, Nesrine Khodr, Victoria Lupton, Diran Mardirian, Rabih Mroué, Ziad Nawfal, Lina Saneh // Scénographie, graphisme et animation : Samar Maakaroun // Assistanat à la création technique : Sarmad Louis, Thomas Köppel // Traduction : Ziad Nawfal // Direction de la photographie : Sarmad Louis // Casting et production exécutive : Petra Serhal // Editing : Sarmad Louis, Najib Zeitouni // Musiques : Ya Jaret El Wadi de Mohammed Abdel Wahab, interprétée par Fatima Bazzi, Le Dernier repas, paroles et musique de Jacques Brel

Un jeune activiste libanais s’est suicidé. Face à nous, sa chambre, où tout continue à vibrer : télévision, page Facebook, répondeur, etc. Autant d’objets qui nous racontent cet acte, déversant sans répit les commentaires de proches, anonymes, politiques, de ces milliers d’individus qui communiquent, laissant libre cours à leurs fantasmes. Ce qui finalement s’avérait être un geste personnel devient un incroyable débat de société, démultiplié par les réseaux sociaux agissant comme de véritables révélateurs… Avec 33 Tours et quelques secondes, le couple Lina Saneh et Rabih Mroué prolonge son questionnement sur les réalités sociales et politiques d’un Liban qui a du mal à se regarder en face. Pourquoi ce pays n’a-t-il pas été touché par le Printemps arabe ? Que signifie cette impossibilité à réagir ? Percutant et réflexif.

Coproduction : Festival d’Avignon, KunstenFestivaldesArts (Bruxelles), Festival delle Colline Torinesi (Turin), Scène nationale de Petit-Quevilly Mont-Saint-Aignan (Rouen), La Bâtie Festival de Genève, Kampnagel (Hambourg), Steirischer Herbst (Graz), Stage-Helsinki Theatre Festival, Malta Festival (Poznan), Théâtre de l’Agora Scène nationale d’Évry et de l’Essonne, Association Libanaise pour les Arts Plastiques Ashkal Alwan (Beyrouth)

Photo : © DR

Et aussi Rabih Mroué, Qui a peur de la représentation ? ; Lina Saneh, Appendice

Lina Saneh & Rabih Mroué
Biographie(s) associée(s) : Lina Saneh & Rabih Mroué