prev next
imprimer

Salvatore Calcagno

La Vecchia Vacca

Le 30 septembre à 21h et le 1er octobre à 19h30
Du 30 septembre  au 1er octobre

Théâtre des Bernardines

Durée : 60 min

12€ / 8€ / 6€

Texte et mise en scène : Salvatore Calcagno // Avec : Chloé de Grom, Emilie Flamant, Lucie Guien, Jean-Baptiste Polge, Coline Wauters // Costumes : Adriana Maria Calzetti // Maquillage : Edwina Calcagno // Lumières : Amélie Gehin // Responsables technique et régie : Amélie Géhin, Simon Stenmans // Aide à la scénographie : Christine Grégoire // Aide à la création technique, accessoires et regard extérieur : Sébastien Corbière // Stagiaire dramaturge : Douglas Grauwels // Voix Off : Sophia Leboutte // Aide arrangement musical : Angelo Guttadauria // Chargée de production : Gabriella Dailly pour [e]utopia

« Une femme, silencieuse, les seins vides posés sur les rebords d’une table à manger ». C’est sans doute ce qui servit de point de départ à La Vecchia Vacca, création, obsession, et introspection personnelle autour de l’Italie natale, de la famille et du soleil, le tout garni de Nutella. Trois femmes s’acharnent sur un jeune homme qui meugle, tentant vainement d’échapper à l’inévitable : reproduire, encore et toujours, le schéma de son premier et unique amour, celui d’une mère. Leur trio renvoie alors à nos propres obsessions, du trop-plein d’amour au manque affectif, sur fond de musiques d’émissions télévisées italiennes des années 60.
« Impossible de parler de La Vecchia Vacca sans un petit détour par ma famille, quelque part entre la Sicile et Charleroi. Ma mère et mes tantes sont dans la cuisine, il fait chaud, ça sent la sauce tomate, les melenzane alla parmigiana, l’Italie. De la fenêtre entrouverte les voisins doivent entendre émerger des cris. Rien d’affolant ; elles ne se disputent pas, c’est leur façon à elles de parler. Ma mère et mes tantes ne se reposent jamais. Elles ont toujours quelque chose à faire, quelque chose à nettoyer, quelque chose à cuisiner… ».
Salvatore Calcagno

En coréalisation avec le Théâtre des Bernardines // Production : garçongarçon asbl / Salvatore Calcagno // Avec le soutien de : [e]utopia3, Fondation Marie-Paule Godenne et du Théâtre Les Tanneurs (Bruxelles), Wallonie Bruxelles International et WB-T/D, Onda – Office national de diffusion artistique // Artiste de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Photo : © Michel Boermans

Salvatore Calcagno
Biographie(s) associée(s) : Salvatore Calcagno