prev next
imprimer

Focus cinéma belge

Le 13 octobre à 19h30 & 21h
Le 13  octobre à 19h30

Montévidéo

5€ / 3€
Courts-métrages en entrée libre

- 19H30
1ERE SEANCE : COURTS-METRAGES

Marine Dricot - Petit Lait
Durée : 10min 13sec

Rhett est un jeune garçon trop sensible, jaloux des arbres qui ont de longs cheveux, il se venge en les dévisageant.
« Petit Lait » est le nom de sa ville natale, située entre la fine frontière de la Belgique et de l’Australie. Il retourne les voir tous les ans, à pâques, quand les cloches sonnent.

Marine Dricot est née le 16 avril 1988 en Belgique. Son travail photographique a notamment été exposé au musée OCT de Shenzhen (Chine), au “Palazzo Stelline” de Milan et au "Museo Laboratorio di Arte Contemporanea" de Rome (Italie), au « Flanders center » d’Osaka, (Japon), au Musée BELvue de Bruxelles (BE)... Elle a réalisé une quinzaine de Video-clips pour Odezenne, Robbing Millions, School is Cool, Aksak Kaboul, The Van Jets, Carl et Les Hommes Boites, Castus, et Nicolas Michaux. Son film photographique « Petit Lait » a obtenu la mention spéciale du jury et le prix du public au festival « Les nuits photographiques 2014 » (Paris, FR). Il est ensuite présenté à la Biennale photo de Thessaloniki (Grèce), au Festival du Film Indépendant de Bordeaux 2015, à la galerie « Le magasin de jouets » (Arles, FR), au centre wallon d’art contemporain « La châtaigneraie » (Liege, BE) et à la SPACE (Liege, BE).

Pierre Liebaert - Libre Maintenant - Free Now
Durée : 11min 21sec

C’est à un étrange huis clos que Pierre Liebaert nous convie. Les modèles qui, répondant à l’annonce qu’il a diffusée, ont souhaité venir poser dans l’intimité d’une chambre close, semblent n’avoir rien tant désiré que cet instant du face à face avec un photographe qu’ils ne connaissaient pas. Nul autre désir que celui d’être devant lui, d’être contemplés, de se livrer à l’appareil en transgressant une norme à quoi leur vie publique ou leur situation familiale paraît les contraindre. En posant nus et masqués, en révélant des corps imparfaits aux antipodes de la photographie érotique, ces hommes n’ont eu d’autre dessein que de s’abandonner au regard de l’autre, de s’y soumettre. La photographie qui procédera de la rencontre n’est dès lors plus pour eux qu’un document qui en atteste, une « photographie comme preuve », celle de leur liberté momentanée.
De ce confessionnal burlesque résultent des photographies d’une profonde solitude ; un carnaval triste où ces corps dénudés évoquent plutôt des gisants, le masque les protégeant d’eux-mêmes. Préférant au divan du psychologue le regard du photographe, ils en ressortent allégés d’un secret révélé à celui qui en demeurera le seul dépositaire. Pierre Liebaert a retrouvé l’essence de la photographie, de la relation entre le modèle et le photographe, exacerbant ici la notion de pouvoir qu’elle induit en cette soumission désirée.
Son film photographique « Libre maintenant » a obtenu la mention spéciale du jury et le prix du public au festival « Les nuits photographiques 2014 » (Paris, FR).

Pierre Liebaert est né en 1990 à Mons, en Belgique. Il est diplômé de l’Ecole Supérieure des Arts de l’Image « Le 75 » de Bruxelles. Son travail est exposé lors de festivals et au sein d’institutions muséales. Sa série intitulée Macquenoise est publiée par l’éditeur belge Le caillou bleu. L’ouvrage est reconnu par le site américain Photo-eye, comme l’un des 26 meilleurs de l’année 2013. Très souvent immersifs, les projets qu’il mène portent sur le long terme et le dévorent. Si ceux-ci sont majoritairement photographiques, sa nouvelle série Libre Maintenant se construit telle une installation composée d’un film, d’images, de musique, d’enregistrements sonores et de textes. Elle a été exposée lors du festival des Boutographies à Montpellier et a remporté le Grand Prix du Jury. Le film, seul, a été projeté dans de nombreux festivals de cinéma internationaux.

Simon Gillard - Yaar
Durée 20min

Yaar : Au coeur de la brousse, au creux des graviers, une civilisation entêtée cherche son avenir sous la terre. Aveugles ou bien trop voyants, ils creusent, nuit et jour, poussés par la folie qui guide l’homme jusqu’à sa mort.
Yaar a obtenu de nombreux prix parmi lesquels celui de la meilleure photographie au Festival International du Film Francophone.

Simon Gillard est diplômé de l’Insas à Bruxelles. Yaar est le deuxième volet de la trilogie non narrative, non descriptive « Voir » composée de Anima, Yaar et prochainement Voir. Cette trilogie tent à une écriture en mode sensorielle.

- 21H
Donna Haraway, Story telling for Earthly Survival
de Fabrizio Terranova
Film en anglais sous-titré en français
Durée : 1h30

Donna Haraway, éminente philosophe, primatologue et féministe, a bousculé les sciences sociales et la philosophie contemporaine en tissant des liens sinueux entre la théorie et la fiction. Elle s’est fait connaître à partir des années 1980 par un travail sur l’identité qui, rompant avec les tendances dominantes, œuvre à subvertir l’hégémonie de la vision masculine sur la nature et la science. L’auteure du Manifeste Cyborg est aussi une incroyable conteuse qui dépeint dans ses livres des univers fabuleux peuplés d’espèces transfuturistes. Le réalisateur Fabrizio Terranova a rencontré Donna Haraway chez elle en Californie. À partir de discussions complices sur ses recherches et sa pensée foisonnante, il a construit un portrait cinématographique singulier qui immerge le spectateur dans un monde où la frontière entre la science-fiction et la réalité se trouble. Le film tente de déceler une pensée en mouvement, mêlant récits, images d’archives et fabulation dans la forêt californienne.

Une programmation proposée par Frédéric Cornet, en partenariat avec Cinéma Galeries, Bruxelles

Cette programmation s’inscrit dans le cadre d’un focus sur la scène belge imaginé par Actoral avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International, de Flanders State of the Art, de Wallonie-Bruxelles Théâtre/Danse, de la SACD Belgique et du Centre Wallonie-Bruxelles de Paris.
Un temps fort coréalisé avec le Théâtre Gymnase-Bernardines. Et avec le Ballet National de Marseille, le cipM, La Criée - Théâtre National de Marseille, le FRAC PACA, La Friche la Belle de Mai, Montévidéo, le MuCEM, la Ville de Vitrolles

Focus cinéma belge