prev next
imprimer

Thomas Vinau

Blanc suivi de Bleu de travail (extraits)

Le 12 octobre à 19h30
Le 12  octobre à 19h30

Montévidéo

Durée estimée : 40 min

Tarifs 5€ / 3€
Dans le cadre des mercredis de Montévidéo

Fiction ou proses poétique, deux lectures à ras de terre, Blanc, une nouvelle glacée, qui va voir loin si je n’y suis pas, éditée par L’initiales en décembre 2015 (les réseaux de librairies indépendantes) que je lirais en totalité, suivie d’une lecture d’extraits de Bleu de travail, recueil en proses poétiques de nos petites résistance quotidiennes, édité par La Fosse aux Ours et prix René Leynaud 2016.
Thomas Vinau

Je garde les yeux ouverts. Je me force à garder les yeux ouverts. Craquement. Déchirure. Viande froissée. Grande claque de lumière. Quelque chose dans l’air gifle ma peau. Raye. Me brûle. Quelque chose de blanc me traverse. J’arpente un éclair. Un éclat de foudre. Je ne vois plus rien mais je garde les yeux ouverts. Il faut s’habituer. Apprivoiser l’éclat. La brûlure. Mes yeux sont rouges et ils pleurent. Mes yeux sont deux braises que le dehors souffle. Mes larmes sont des clous ronds. Des plaies de bijoux glacés.

Extrait de Blanc de Thomas Vinau

J’écris à l’encre noire les jours de rien. Les petits matins purpurins. Les soirs sans fin. Smicard de l’aube et des pluies fines. Le temps ne se paie pas à l’heure mais aux traces de godillots qu’il laisse sur ta carcasse. Pendant ce temps, la mort colore les arbres. Le jour met son bleu de travail. Je mets le mien.

Extrait de Bleu de travail de Thomas Vinau

Une proposition de Montévidéo en coréalisation avec Actoral et avec le soutien de la Sofia, Société Française des Intérêts des Auteurs de l’Ecrit.

Photo : © DR

Thomas Vinau
Biographie(s) associée(s) : Thomas Vinau