prev next
imprimer

Odile Darbelley & Michel Jacquelin

Tout seul je ne suis pas assez nombreux

Le 29 septembre à 22h00 et le 30 septembre à 18h00
Du 29  au 30 septembre

Montévidéo

Durée estimée : 1h40

12€ / 8€

Avec : Odile Darbelley, Laetitia Llop, Pierre Clarard, Cicco Gramaglia et Michel Jacquelin // Régie : Vincent Bossu // Son : Florence Hermitte // Musique : Cyril Hernandez // Avec la participation de : Claude Bokobza, Jerry Di Giacomo, Dany Kanashiro, Gui Vouillot et le chat Petruccio // Texte écrit avec la collaboration plus ou moins volontaire de : Sherman Alexis, John Cage, Pierre Clarard, Jonathan Coe, Merce Cunningham, Chicco Gramaglia, Bertrand Lavier, Laetitia Llop, Jean Renoir, Marce Runningag, Stockhausen, Léonard de Vinci, Ludwig Wittgenstein.

« Marce Runningag développa dans son ballet manifeste Plus haut que ne saute le rat les fondements de la Poussiv’Dance dont il formalisera les principes dans un texte Pour en finir avec la danse contemporaine, publié en 1982 dans l’indifférence générale
et dans le New Jersey. Il fut influencé aussi bien par les danses Åsa et Iso que par certaines expériences des surréalistes ou par le cinéma : « J’adopte disait-il, le point de vue de l’indien quelque part entre Keaton et Vertov ».
La Poussiv’Dance repose sur des principes simples :
Ce ne sont pas les questions les plus intelligentes qui donnent les réponses les plus intéressantes, mais à force de poser des questions il faut s’attendre à des réponses.
Tout homme est une sculpture et l’activité humaine aussi minime soit-elle est une œuvre d’art. La Poussiv’Dance est donc de l’art et réciproquement.
La Poussiv’Dance dure le temps que la grâce prenne.
La Poussiv’Dance est plus une question d’expérience qu’une question d’images, autrement dit la Poussiv’Dance n’est pas une image mais toutes les images qu’on peut avoir d’une expérience.
La Poussiv’Dance est une danse pour corps mous car les temps sont durs.
Le théâtre de la Poussiv’Dance c’est là où l’on s’assied pour voir bouger le monde, l’image c’est le réel à l’endroit.
La Poussiv’Dance est la providence de la danse, n’est-elle pas ?
 »
Michel Jacquelin et Odile Darbelley

Réalisé en partenariat avec le FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Photo : © DR

Odile Darbelley & Michel Jacquelin
Biographie(s) associée(s) : Odile Darbelley & Michel Jacquelin