prev next
imprimer

Vitaliano Trevisan & Angela Konrad

Goodfriday night

Le 3 octobre à 19h30
Le 3  octobre à 19h30

Théâtre des Bernardines

Durée : 1h

5€ / 3€

Avec : Angela Konrad et Frédéric Poinceau // Traducteur : Vincent Raynaud

Goodfriday night est écrit à partir d’un fait divers relaté dans le Times en décembre 2001 : « Un père a aidé sa fille dépressive à se suicider puis a dit à la police qu’il l’avait fait pour les sortir, elle et toute la famille, de leur misère. Shara L., 22 ans, souffrait de dépression et d’alcoolisme. Ce qui suscitait une immense tension dans sa famille religieuse très pratiquante. Ses tentatives de suicide répétées la conduisaient régulièrement à l’hôpital. Un Vendredi Saint (Good Friday), elle est renvoyée du service psychiatrique de l’hôpital Worthing pour avoir prétendument fumé du cannabis. Cette nuit-là, son père, James, 52 ans, reste parler avec elle. Elle lui dit où elle cache ses pilules et il les pose sur la table de la cuisine, elle avale deux tubes de tranquillisants avec un verre de jus d’orange. Ils écoutent leur chanson favorite, You Are My Hero. Il lui donne alors un sac en plastique. Puis il l’étouffe avec un oreiller, d’abord parce que le sac plastique était inefficace et aussi pour se protéger de la vue du visage de sa fille. James L., 52 ans, un couvreur de Worthing, West Sussex, a hier plaidé coupable. Mme L. dormait dans la pièce d’à côté quand James a tué leur fille. Elle et son fils, Jamie, 21 ans, étaient en pleurs à l’audition. »

Ce projet est présenté dans le cadre de Face à face – Paroles d’Italie pour les scènes de France.

Avec la collaboration de l’Institut culturel italien de Marseille.
Production : in Pulverem Reverteris

Photo : © DR

Vitaliano Trevisan & Angela Konrad
Biographie(s) associée(s) : Vitaliano Trevisan
Angela Konrad