Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

François Billaud

Après des études en arts plastiques à Rennes, François Billaud vit à Paris où il développe son activité d’artiste dans le champ de la peinture.
Puis il vient s’installer à Marseille où il trouve immédiatement une inspiration très vive pour sa création. Il poursuit d’abord son activité d’artiste en ouvrant sa pratique à la photographie, la sculpture, le land art et les installations ; il travaille alors surtout sur la notion de paysage dans la région de Marseille - étang de Berre.
Parallèlement à cela, il renoue ses liens à la philosophie qui devient pour lui un « matériau » aussi indispensable que le territoire et la ville : « Deleuze, ça a été comme un raz de marrée qui m’a emporté absolument, totalement, joyeusement ». Il rencontre aussi des chorégraphes et danseurs, il pratique la danse-contact qui lui enseigne dit-il le sens et l’éthique de l’improvisation. Après un arrêt de toute production pendant quelques années, il trouve dans le cinéma sa « manière d’habiter le monde », son rapport au réel : « ce dont j’ai peut-être juste besoin, c’est de mettre le temps dans l’image, c’est-à-dire de l’écarteler et de l’ouvrir sur un dehors ».

De tout cela est sorti l’aventure filmique qui l’occupe depuis 2002, un voyage caméra à l’épaule dans Marseille, sorte de work in progress ou d’œuvre ouverte. « Les cinéastes qui m’émeuvent le plus sont ceux qui, d’un film à l’autre, poursuivent leurs quelques deux ou trois questions sans réponse, patiemment, passionnément, de telle sorte que l’ensemble de leur production ne semble faire plus qu’une seule œuvre continue ; ils m’ont permis d’envisager la création comme un seul flux, comme une sorte d’odyssée faite de pleins de films dans le film... Voilà l’aventure en devenir qui me déborde depuis quelques années avec ces « fragments épars » ; parions que « l’intensité sur place » saura mieux que tourner en rond, rebondir avec la chance et le hasard, produire l’éternel retour. »

Photo : © DR

Billaud
Projet(s) associé(s) : Les fragments épars d’une intensité sur place - Actoral.12