Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

Caryl Churchill

Né en 1938 à Londres, Caryl Churchill a grandi en Angleterre et au Canada. En 1960, elle écrit trois pièces : Downstairs, You’ve No Need to be Frightened, and Having a Wonderful Time. Après avoir obtenu son diplôme de l’université d’Oxford, elle commence à écrire des pièces radiophoniques pour la BBC, notamment The Ants (1962), Not, Not, Not, Not Enough Oxygen (1971), and Schreber’s Nervous Illness (1972). En 1974, Churchill a commencé sa transition vers la scène, agissant comme dramaturge résident au Royal Court Theatre en 1974-75. De 1970 à 1980, elle a également collaboré avec des compagnies de théâtre telles que Joint Stock et Monstrous Regiment. Certaines d’entres elles ont eu un impact profond sur le développement de Caryl Churchill en tant que dramaturge. Parmis ses œuvres : Light Shining (1976), Vinegar Tom (1976), Cloud Nine (1979) ou A Mouthful of Birds (1986). Caryl Churchill offre au spectateur une oeuvre complexe et riche tant sur le plan idéologique que dramaturgique. Jusque dans les années 1990, son travail se place dans le sillage du théâtre féministe, en montrant la schizophrénie de la femme moderne (avec le conflit mère-femme) ou encore la situation économique de notre société.

Textes édités en France
Copies, L’Arche éditeur, 2004. Traduit de l’anglais par Dominique Hollier
Top girls, L’Arche éditeur, 1998. Traduit de l’anglais par Anika Scherrer.
Septième ciel, L’Arche éditeur, 1992. Traduit de l’anglais par Jean-Pierre Carass.

Photo : © DR

Churchill
Projet(s) associé(s) : Ceci est une chaise - Actoral.7 Paris