Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

Lukas Dhont

Lukas Dhont est un jeune cinéaste en herbe. Son objectif principal a toujours été de traduire l’émotion à l’écran. Au fil des ans il découvre le support audiovisuel : une combinaison de son, de lumière et mouvement qu’il souhaite utiliser pour ses créations.
Son travail se concentre autour du corps en transformation. Il est particulièrement sensible à l’expression de la danse. L’adolescence, comme période de changement, est également quelque chose qui le fascine, depuis toujours. Les films de Larry Clark et Gus Van Sant l’ont beaucoup influencé dans sa recherche de style et de sens.

En 2009, il suit des cours à la New York Film Academy : sa première expérience réelle en réalisation cinématographique. La même année, il commence des études de cinéma à la KASK (School Of Arts) à Gand, où la fiction et le documentaire l’aident à développer ses idées sur le cinéma. Son documentaire Skin Of Glass a été sélectionné parmis les 50 demi-finalistes au Festival de Film de Venise.

Avec les courts-métrages Corps Perdu et L’infini, Lukas Dhont remporte plusieurs prix dont celui du Meilleur Court-métrage au Festival du Film de Gand et au Festival international de Court-métrage de Louvain, L’infini se qualifiant également pour la sélection des Oscar 2015.
En plus de ses courts-métrages, il réalise plusieurs clips dans lesquels il affiche un style personnel et un fort intérêt pour les thèmes liés à la jeunesse. En 2014, il est nommé au MIA (Music Industry Awards) pour le clip de Strange Entity du groupe Oscar and The Wolf’s.
En ce moment, Lukas Dhont travaille sur son premier long métrage qui raconte l’histoire d’une jeune fille transgenre et son père, avec le soutien du Fond Audiovisuel de Flandre.

Dhont
Projet(s) associé(s) : The Common People - Actoral.16