Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

Olivier Dubois

Directeur du Ballet du Nord / CCN de Roubaix Nord-Pas de Calais depuis le 1er janvier 2014, élu l’un des vingt-cinq meilleurs danseurs au monde en 2011 par le magazine Dance Europe, Olivier Dubois jouit d’une expérience unique, entre création, interprétation et pédagogie.

Né en 1972, Olivier Dubois crée son premier solo en 1999, Under cover. Il est à de nombreuses reprises interprète pour des chorégraphes et metteurs en scène reconnus : Laura Simi, Karine Saporta, Angelin Preljocaj, Charles Cré-Ange, le Cirque du Soleil, Jan Fabre, Dominique Boivin, Sasha Waltz…

Depuis 2005, ses créations en tant que chorégraphe s’enchaînent avec succès : après le duo Féroces avec Christine Corday pour le théâtre de l’Esplanade à Saint-Etienne, la SACD et le Festival d’Avignon lui proposent, en 2006, de signer une pièce dans le cadre du Sujet à vif, Pour tout l’or du monde. Le prix spécial du jury lui est décerné en juin 2007 par le Syndicat professionnel de la critique (théâtre, musique et danse) pour son parcours d’interprète et cette création. En juillet 2008, il crée Faune(s) autour de la pièce de Nijinski, L’Après-midi d’un faune, au Festival d’Avignon et est lauréat la même année du 1er prix Jardin d’Europe à Vienne.

Son exposition L’interprète dévisagé fait l’actualité pendant un mois en 2009 au Centre National de la Danse. Les Ballets de Monte-Carlo lui commandent la pièce Spectre, donnée le 1er avril 2010. En septembre, une autre création voit le jour à la Biennale de la danse à Lyon : L’homme de l’Atlantique, duo sur la musique de Frank Sinatra.

Toujours enclin à diversifier ses horizons, Olivier Dubois signe en janvier 2009 la chorégraphie de La Périchole d’Offenbach pour les Opéras de Lille, Nantes et Limoges, dans une mise en scène de Bérangère Jannelle.

En novembre 2009, il entame une trilogie, Etude critique pour un trompe l’œil, avec la pièce Révolution créée à la Ménagerie de Verre à Paris. Vient ensuite le deuxième volet, le solo Rouge en décembre 2011 ; puis la dernière pièce de la trilogie, Tragédie, qui a vu le jour au Festival d’Avignon le 23 juillet 2012 et est actuellement en tournée, avec succès jusqu’en 2017.

Il crée Élégie pour le Ballet National de Marseille dans le cadre de Marseille 2013, capitale européenne de la culture. Il est nommé cette même année, meilleur chorégraphe au Danza & Danza Awards pour les pièces Tragédie et Élégie.

A l’issue de résidences de création menées respectivement au Caire et à Dakar avec six danseurs de différents pays africains, sa pièce Souls verra le jour en décembre 2013.

Mon Elue Noire, Sacre #2 est créé en janvier 2015 et ouvre une collection de « Sacres » dont le premier volet, Prêt à Baiser, Sacre #1 fut présenté au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris en mai 2012

En juin 2015, il créé Les Mémoires d’un Seigneur au Colisée à Roubaix. Un « solo » réunissant une quarantaine d’amateurs.

Photo : © DR

Dubois
Projet(s) associé(s) : Sound of Music - Actoral.15