Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

John Giorno

Icône de la Beat Generation et du Pop Art, John Giorno présente depuis de nombreuses années ses textes partout dans le monde. Fondateur de la "Giorno Poetry System", qui édite disques, vidéos ou films de poésie, et du système de poésie téléphonée Dial-A-Poem, celui qui fut filmé pendant des heures par Andy Warhol dans Sleep, est un activiste forcené, un hyperactif méditatif. Écrite, performée, enregistrée ou exposée, aucun support ne résiste à la poésie de Giorno, à sa singularité. Ses lectures sont des moments de véritable engagement physique, où le texte jaillit, percutant, précis, entendu, avec une incroyable énergie. Mais il se dégage aussi de ses poèmes sagesse et compassion, ce qui n’étonne pas de la part de cet adepte d’une pratique quotidienne de la méditation selon les préceptes bouddhistes. En tout cas, c’est chaque fois à une véritable rencontre que nous convie John Giorno, sans jamais se départir d’une bonne dose d’humour et de tendresse.

Textes publiés en France
La sagesse des Sorcières, Al Dante, 2005. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Gérard-Georges Lemaire.
Suicide Sûtra, Al Dante, 2004
Il faut bruler pour briller, Al Dante/ Léo Scheer, 2003
Just say no to family values, Derrière la Salle de Bains, 2000. Traduit de l’anglais (États-Unis) par N. Mauriac.
Demons in the details, Derrière la Salle de Bains, 2000. Traduit de l’anglais (États-Unis) par N. Mauriac.
Manger le ciel, Derrière la salle de Bains, 1998. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Gérard-Georges Lemaire.

Photo : © DR

Giorno
Projet(s) associé(s) : Everyone gets lighter - Actoral.7