Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

Jacques

Jacques c’est Jacques. Mais Jacque + Jacque = Jacques. Mais c’est le même.
Perdu entre méditation réfléchie et spontanéité préméditée, Jacques compose de la musique électronique et voudrait écrire des musiques pour que les normaux et les bizarres dansent ensemble.

Après s’être fait expulsé du Point G – le squat artistique qu’il avait ouvert avec des amis dans une ancienne gare SNCF du petit train à Paris – Jacques a emménagé dans les anciennes usines de piles Wonder à St-Ouen, où il vit à l’Africaine, dans le désir perpétuellement assouvi d’une harmonie imparfaite.

Jacques fait de la Techno Transversale. Prendre Berlin pour l’interpréter d’une façon plus french noble : la narration des morceaux n’est pas faites pour les drogués (de la boucle mais pas trop non plus) et les bruits utilisés sont tous puisés dans la Nature. La Nature, voilà ce qui se cache derrière le S de Jacques. Souvent en extérieur, ce qui
évoque davantage le voyage et le partage que l’isolement et l’introspection tel que peuvent le suggérer les bruits froids et synthétique d’un boitier électronique. Jacques est donc en duo permanent avec la beauté cachée dans le bruit des choses du quotidien : « Tout Est Magnifique ». Voilà son premier EP.

Photo  : © Flavien Prioreau

Jacques
son / vidéo Projet(s) associé(s) : The Thrill Is Gone - Performance - Actoral.16