Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

Anne Kawala

C’est dans une certaine transversalité entre les arts plastiques - dont elle est issue, l’écriture mais aussi un travail sur le son et sur la gestuelle, que se constitue le travail d’Anne Kawala. À des textes poétiques, documentaires, autofictionnels - entre autres - se mêlent divers matériaux graphiques et sonores qui, malgré - ou grâce à - leur hétérogénéité finissent ensemble par former un récit, trouver une cohérence drôle et parfois troublante. En usant ainsi de différentes contraintes, par l’utilisation de techniques diverses, Anne Kawala participe à l’ouverture d’une poésie contemporaine qui se joue des étiquettes, s’ouvre à de nouveaux horizons, pour finalement en appeler au corps, à constituer une écriture scénique. Elle a d’ailleurs écrit La terreur du Boomerang, commandé et mis en scène par Émilie Rousset cette année à la Comédie de Reims. Un prolongement somme toute logique de cette démarche qu’elle s’applique à conduire avec ce singulier travail d’écriture.

anne.kawala.free.fr

Ses publications :
Rien n’existe pas, catalogue de Sarah Tritz (exergues poétiques), éditions ADERA, Juillet 2008
F.aire L.a F.eui||e – préface de Patrick Beurard-Valdoye, éditions du Clou dans le Fer (collection expériences poétiques, dirigée par M. Batalla), Avril 2008

Anne Kawala a présenté au Festival actoral : Les paroles entraînent une dette ineffaçable, actoral.12 // -1, 0, 11, actoral.10

Photo : © Sylvain Couzinet-Jacques

Kawala
Projet(s) associé(s) : Les paroles entraînent une dette ineffaçable - Actoral.12
-1, 0, 11 - Actoral.10