Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

Théo Kooijman

Théo Kooijman vit et travaille à Paris depuis 1991. Peintre et graveur de formation, il est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Kampen (NL). Il expose régulièrement ses peintures et gravures en Belgique, aux Pays-Bas et en France, souvent dans des lieux particuliers. Il danse dans les spectacles de Martine Pisani depuis 1995 : Là où nous sommes, L’air d’aller, Sans, Ce que je regarde me regarde, Slow down, Bande à part, Contre Bande (en tant que soliste accompagné d’un groupe d’amateurs), Hors sujet ou le bel ici – présentée dans Les Écrits de la danse d’actoral.6 - , Road Along Untitled Moments. En 2006, il assiste la chorégraphe pour le solo O please tll e me dans le cadre du Vif du sujet/Montpellier Danse. Parallèlement, il travaille avec la compagnie Louma dirigée par Alain Michard depuis 2000 et danse dans Virvoucher, La coalition et Couac. Il a participé aux performances de tango argentin conçues par Nathalie Clouet, Un rien de tango dans la démarche, en 1994 et Caravane tango en 1996. En 2004, il crée une performance autour de la nature morte en collaboration avec Olga Mesa. En 2000, il participe également au projet "Education" de Boris Charmatz/Cie Edna.

Photo : © Théo Kooijman

Kooijman
Projet(s) associé(s) : kooijman. - Actoral.7