Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

Marco Laguna

a.k.a Mark KR Lagoon

De 1979 à 1981, cp-fondateur du groupe Marine (Funk-punk), trois 45 tours sortis sur les disques du crépuscule. Single of the week dans le NME avril 81.
Dès 1984, et pendant 10 ans, il forme et créé de toutes pièces le légendaire groupe trash-rock La Muerte, suivront cinq albums et plusieurs tournées en Europe. Il collabore à divers projets musicaux avec Richard de Front 242.
A Paris, 1993, le groupe fréquente le mouvement pictural necro-réaliste du baron Grrr.
Marco se prend de passion pour Jesus Franco et Mario Bava et se lance alors, en 1994, dans la réalisation de son premier court-métrage : Nicky the Stripper. Gros succès à travers le réseau Canal+. En 1996, il assimile les méthodes de productions de Roger Corman, il attaque son deuxième court-métrage Nitro Nicky avec l’aide de MG Productions, projeté à Cannes lors de la soirée Canal+.
En 1998, il réalise Dragstrip 69, fiction expérimentale de 26 minutes, projetée et applaudie à la cinémathèque de Paris. Il tourne ensuite sur les Salt Flats (déserts salés) aux Etats-Unis pour son premier film documentaire Bonneville or Bust.
En 1999, il termine en autoproduction son quatrième court-métrage Dago Cassandra. Le film récoltera plusieurs prix et sera sélectionné à 10 semana de cine experimental madrid 2000.
Depuis lors, il réalise une quinzaine de clips (Vitalic, Rinocérose, Bikini Machine, Hulk,...) et plusieurs documentaires musicaux pour Canal+.

Photo : © DR

Laguna
Projet(s) associé(s) : Dago Cassandra - Actoral.13