Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

Antonija Livingstone

....Où qu’ elle porte son pas, où qu ’elle lance son regard et quelque objet qu ’elle touche Antonija livingstone électrise ce point, fictionne cette ligne, amorce un scénario d’un branchement. Une conscience extrême de la présence, une porosité absolue de sa corporalité, un état général de circulation perceptive signent une pratique aiguë de la performance, à haute composante d’ improvisation incorporée...sous son merveilleux air candide....qu’elle utilise pour décaper les codes : du genre....
Gerard Mayen, Mouvement : Cahier Spécial : L’ Indisciplinaire des Arts Vivants 2006*

Antonija Livingstone, est une artiste indépendante vivant entre Montréal et Berlin. Elle grandit au sein d’une famille de géologues itinérants, se déplaçant dans les mines d’or du Grand Nord canadien. Elle est autodidacte et s’intéresse rapidement à la chorégraphie. Elle travaille à la frontière de la danse et de la performance, qu’elle aborde avec une approche queer, en collaboration avec des artistes visuels et sonores ainsi que des chorégraphes. Avec la danse elle se sert du corps comme d’un outil de résistance aux normes hégémoniques.
Elle a travaillé avec Vera Mantero, Eszter Salamon, Lisa Nelson, Deborah Hay, Benoît Lachambre. Depuis 2002, elle travaille régulièrement avec Meg Stuart (Damaged Goods), participant actuellement au projet interdisciplinaire Sketches – Notebook.
Depuis son solo The Part (2004) Livingstone a coécrit une série de travaux pour la vidéo et la scène. Cat Calendar (2005) avec Antonia Baehr ; a situation for dancing (en quatre épisodes) (2006) avec Heather Kravas ; The 1001 (2001) avec Sarah Chase, On Orientations (2012) avec Ian Kaler.
Parallèlement à la tournée de Supernatural, avec Simone Aughterlony et Hahn Rowe, elle met en scène Culture Administration & Trembling (2014), avec Jennifer Lacey, l’artiste plasticien Dominique Pétrin, Stephen Thompson, Dana Michel, trois pythons, et deux chihuahuas.
En 2016, pour le Festival actoral à Marseille et le Festival d’automne, elle créera avec la scénographe Nadia Lauro, Etudes Hérétiques 1-7.

Photo : © Valérie Sangin

Livingstone
Projet(s) associé(s) : Supernatural - Actoral.15
Fée - Actoral.12
The Part - Actoral.7
Etudes Hérétiques 1-7 - Actoral.16