Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

Magic Malik

Né en Côte d’Ivoire en 1969, Malik Mezzadri grandit en Guadeloupe.
Dès l’âge de 6 ans il prend des cours de flûte à bec dans une école de Pointe à Pitre : « ma mère raconte que j’étais tout le temps fourré devant la radio, à essayer de reproduire les mélodies avec un petit vibraphone diatonique… La musique, ça m’a toujours parlé. Il n’y avait pas besoin de mots. Quand j’écoutais certains morceaux, j’entendais du sens… »

A 13 ans, il commence la flûte traversière avec Marc Rovelas, qui lui fait découvrir Bach, puis Xenakis, Ravel, Stockhausen.
A 17 ans, il quitte la Guadeloupe pour Marseille. Jean Louis Beaumadier sera son professeur pendant deux ans au Conservatoire National de Région dont il sera diplômé avec le Premier Prix de Flûte.

Dès sa sortie du conservatoire, Malik intègre le CIM à Paris et suit des cours d’harmonie de contrepoint d’analyse et de composition avec Michel Prady au conservatoire international de musique. Puis il rejoint le groupe Human Spirit, une collaboration de 10 ans qui va lui permettre de découvrir la scène, et d’approfondir l’improvisation au contact des publics.
C’est ainsi qu’il se fait remarquer par d’autres artistes avec lesquels il multiplie les collaborations, parmi lesquels les saxophonistes compositeurs Steve Coleman, Bo Van Der Werf leader du groupe Octurn, Guillaume Orti, Louis Sclavis, Julien Lourau Fabricio Kassol leader du groupe Aka Moon. Le pianiste Alain Jean-Marie, le guitariste Nelson Veras, le compositeur et bassiste Rido Bayonne, le contrebassiste Cachaito Lopez membre du Buena Vista Social Club, les percussionnistes Anga Diaz et Minino Garay, le chorégraphe Alain Platel, les scientifiques et musiciens Gilbert Nouno, Fredéric Faure etc.

Dès 1995, il fonde son propre ensemble, le "Magic Malik Orchestra". Plus récemment, il est régulièrement sollicité par les écoles de musiques, les associations et les conservatoires pour réaliser des master classes d’écriture et d’improvisation liées à sa démarche musicale.
Il développe une approche de plus en plus formelle où minimalisme de la musique et de l’improvisation cohabitent et complètent certaines approches liées à l’informatique et la théorie de l’information. Dans cette optique, sa rencontre avec Gilbert Nouno est essentielle car elle ouvre des possibilités conceptuelles et vivantes inespérées.

Photo : © DR

Magic Malik
Projet(s) associé(s) : Concert - Actoral.11