Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

Stefano Massini

Stefano Massini est auteur théâtral et metteur en scène. Il est né en 1975 à Florence, en Italie, où il vit et travaille comme auteur indépendant et metteur en scène.
Jusqu’à présent Stefano Massini a écrit cinq pièces : Mémoires d’un bourreau (Memorie del boia), 2003 ; La fin de Shavuoth (La fine di Shavuoth), 2004 ; L’Étourdissant odeur du blanc (L’Odore assordante del bianco), 2005 ; Procès à Dieu (Processo a Dio), 2005 ; La Cage ou Fille de notaire (La Gabbia ovvero Figlia di notaio), 2005.
Il a reçu, à l’unanimité du jury, le plus important prix italien de dramaturgie contemporaine, le Premio Pier Vittorio Tondelli dans le cadre du Premio Riccione 2005. En outre, il a reçu de nombreux autres prix pour jeunes dramaturges. Stefano Massini a aussi traduit en italien des pièces de William Shakespeare et a adapté pour le théâtre des romans et des récits.
Le jury du Premio Pier Vittorio Tondelli – dont la présidence était assurée par Franco Quadri – a loué son écriture “claire, tendue, rare, caractérisée par une haute efficacité d’expression, qui est à même de rendre aussi visuellement les tourments des personnages en immédiate férocité dramatique”.
Ses pièces sont centrées sur les thèmes très récurrents de la solitude, de la peur et de la recherche du bonheur et du sens de la vie, avec une passion particulière pour l’Histoire et pour certains illustres artistes dont il réécrit – toujours d’une manière inattendue – des bribes de biographies.

Stefano Massini a présenté au Festival actoral : Jecroisenunseuldieu (avec Yuval Rozman), actoral.13 // Femme non rééducable (avec Mikael Serre), actoral.11

Photo : © DR