Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

Dieudonné Niangouna

C’est en 1997 que Dieudonné Niangouna, né à Brazzaville au Congo, crée avec son frère Criss, la compagnie « Les bruits de la rue ». Dès les premiers spectacles, la parole de Niangouna témoigne du chaos d’un pays à la renverse, des ruines de villes dévastées par des années de combats fratricides, et au delà de l’état de notre monde. Une langue qui jaillit, incandescente et imprévisible. Toute en rupture, elle est portée par la nécessité de dire d’où elle naît, d’où elle vient, tout en revendiquant un caractère fragmentaire qui oblige le public à être actif. Car il s’agit de saisir le fonctionnement de ce discontinu qui échappe, et s’en saisir pour que survive le corps. Celui des personnages, du corps social, mais aussi celui de cette écriture, mosaïque de la mémoire et des rêves. Rêves d’avenir et d’espoir sans lesquels tout s’écroulera toujours.

Dieudonné Niangouna a présenté au Festival actoral : Impromptus #2 / Séminaire 01, 2009 (avec Antoine Boute), actoral.11 // Le socle des vertiges, actoral.11, actoral.10

Photo : © A. Tempe

Niangouna
Projet(s) associé(s) : Le socle des vertiges - Actoral.11
Impromptus #2 / Séminaire 01, 2009 - Actoral.11
Le socle des vertiges - Actoral.10