Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

Florence Pazzottu

Poète et vidéaste marseillaise, Florence Pazzotu a publié onze livres chez différents éditeurs, réalisé trois films dont un notamment avec le philosophe Alain Badiou. Habituée des lectures publiques, Florence Pazzottu interroge la place de l’artiste dans un monde contemporain assujetti à la mondialisation néo-libérale avec ses règles, ses contraintes qui pèsent jusque sur les langages, quels qu’ils soient. En se plaçant au plus près de la parole, celle de l’intime tout comme celle issue de l’espace public, Florence Pazzottu en extrait ce qui fait sens, donnent à entendre les jaillissements de langues qui échappent ainsi aux carcans de schémas préconçus. Avec une mise en forme qui respecte les singularités produites, elle parvient à faire ressentir la surprenante énergie d’une langue source d’une profonde liberté. C’est autour de son texte Les Heures blanches que Florence Pazzottu a entamé sa collaboration avec l’actrice et metteuse en scène Aurélie Leroux. Proche de la performance, entre théâtre et vidéo, elles inventent ensemble une scénographie à l’intérieur de laquelle résonnent les échos de monologues de trois hommes sur l’amour et le désir, en la présence muette d’une jeune femme endormie.

Florence Pazzotu a présenté au Festival actoral : Ne demande pas à ton ombre la charité (avec Aurélie Leroux), actoral.13 // Impromptus #1 / Super Mamie (avec Thomas Mailaender, Thomas Clerc, Silvia Tarrozzi & Ute Völker), actoral.10

Photo : © Charles Grémont

Pazzottu
Projet(s) associé(s) : Ne demande pas à ton ombre la charité - Actoral.13
Impromptus #1 / Super Mamie - Actoral.10