Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

Marine Richard

Adepte des hétéronymes, Marine Richard, écrit depuis une vingtaine d’années de la poésie, du théâtre, du carnet, de la presse, mais aussi des études de faisabilité et des publi-rédactionnels... En 2008, elle obtient l’Aide à la création du Centre National du Théâtre pour Arthur, tu t’appelleras Arthur, mon fils. Suit en 2009 une résidence à la Chartreuse, Centre national des écritures du spectacle, à Villeneuve-lez-Avignon, pour La destruction du XXe siècle. C’est également l’année où Scotch est publié par Inadvertance éditions. En 2010, elle part sur les traces d’un roi Arthur tout ce qu’il y a de personnel grâce au programme Hors les murs de Culturesfrance et au 3bisf, Centre d’arts contemporains à Aix en Provence.
Très attachée à l’oral, elle fait aussi de la radio, et elle transcrit dans beaucoup de ses textes des paroles entendues, qu’elle recueille parfois pendant des mois. Scotch est l’un de ces textes, écrit après deux mois de prises de notes dans un service de gérontopsychiatrie. La pièce se déroule dans un espace clos indéfini : maison de retraite, hôtel, hôpital ou pourquoi pas... théâtre. À l’intérieur un homme, une femme, une voix off qui légifère et un public captif. Et puis, il y a ce qui se dit, ce qui se vit, et cette poésie de l’oralité, qui est là quand on apprend à être quelque part, qui se glisse entre les mots et les ouvre à un sens nouveau, à un autre champ de perception. Une langue qui ne s’interdit pas, destinée à être dite, à oublier qu’elle est un texte, mais qui en aucun cas ne manque de littérature.

marinerichard.blogspot.com

Photo : © DR

Richard
Projet(s) associé(s) : Scotch - Actoral.10