Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

Jacques Serena

Né à Vichy en 1950. Enfance à la Seyne-sur-Mer, père ouvrier au chantier naval.
Etudes brèves. A seize ans, petits boulots, vie précaire. Vente sur les foires et marchés.
1983, année aride à Paris, squats. Ecriture d’un premier gros roman, non publié, impubliable, mais Jérôme Lindon encourage.
Retour sur la côte, marchés encore, écriture encore.
1989, publication d’un premier roman aux Editions de Minuit.
1992, 1993, deux nouveaux romans publiés, toujours aux Editions de Minuit.
1994, quitte les marchés, tentative de ne pas subsister que par l’écriture.
Promu écrivain associé au Théâtre National de Strasbourg.
Premières créations d’atelier d’écriture en milieux carcéraux et défavorisés.
Publication en 1996 de Paresse avec Raoul Vaneigem.
1997, Esprit de corps, monologue créé par Charles Berling à Montpellier.
Repris en 1998 à Paris (Théâtre Ouvert) par Jean-Yves Dubois, sociétaire de la Comédie Française, mis en espace par Jean-Louis Martinelli.
1998, Rimmel, texte dramatique (commande TNS), mis en scène par Joël Jouanneau à Théâtre Ouvert. Tournée en France et en Italie.
2000, Gouaches, texte dramatique, mis en scène par Joël Jouanneau (Théâtre Ouvert).
2001, Velvette, texte dramatique mis en scène par Joël Jouanneau (Théâtre Ouvert) avec Jeanne Balibar, musique de Rodolphe Burger.
2002, Quart d’heure, monologue au Festival d’Avignon créé par Ludivine Sagnier.

Photo : © DR

Serena
Projet(s) associé(s) : Elles en premier toujours - Actoral.1