Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

Simon Siegmann

Le scénographe français, Simon Siegmann vit et travaille à Bruxelles, où il a étudié les arts plastiques à l’ERG (école de recherches graphiques) à Bruxelles. Après de premières interventions dans le cadre d’expositions collectives (entre 1994 et 1997), il confronte et entrecroise son travail de plasticien avec celui d’artistes de la scène. Parmi ceux-ci : Pierre Droulers (depuis 1998), Thomas Hauert (1999-2003), Michèle Anne de Mey (2001-2012), Thierry Smith (2003-2004-2013), David Zambrano (2002), Claude Schmitz (2010), Fabrice Murgia (2012). Depuis 2001, il crée des pièces personnelles, issues de recherches croisées entre les arts plastiques et les arts vivants, dans lesquelles ses installations deviennent des espaces d’intervention pour d’autres artistes (chorégraphes, poètes, acteurs, musiciens).

Parmi ces projets, épinglons deux interventions programmées dans le cadre du Kunstenfestivaldesarts : Agora (2005), à la fois installation, espace de représentation et mobilier urbain, ainsi qu’Assiscouchédebout (2007), projet entre installation et scénographie qui répondait à une demande du festival de transformer les espaces publics du Kaaitheater en centre névralgique de l’événement.

De 2008 à 2010, Simon Siegmann est artiste associé à la Maison du spectacle, La Bellone. Lors de cette résidence, il conçoit et dirige putaindebordeldemerde en association avec Jean-Michel Espitallier, un projet hybride, dans lequel les genres se confrontent et se confondent jusqu’à en générer un objet scénique non identifié entre installation, lecture, sorte de nature morte dotée du verbe. Il prête également son talent et sa curiosité à des projets tel que les défilés de mode de la section stylisme de la Cambre dont il conçoit et dessine la scénographie et les éclairages depuis 2005. En 2007 il participe au film de Michel François « La ricarda, à flux tendu » et collabore avec la ligne de design D&A Lab sur un projet de lampe. Au cours de la saison 2011-2012 il a conçu et dessiné une installation scénographique pour le festival Uzés danse et s’est employé à la nouvelle conception du centre du kunstenfestivaldesarts 2011.

Dernièrement ses collaborations avec le théâtre se sont multipliées avec de jeunes metteurs en scène, tel que Aurore Fattier, Sofie Kokaj et Christophe Sermet. Parallèlement il poursuit son travail sur des projets de spectacle danse contemporaine, de défilé de mode et d’expositions pédagogiques.

Photo : © DR

Siegmann
Projet(s) associé(s) : Y a beaucoup d’os dans le corps - Actoral.16