Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

François Wastiaux

François Wastiaux, acteur et metteur en scène né en 1963. Après des Études de Médecine auxquelles il met un certain temps à mettre un terme, il se passionne pour le Flamenco. Il se réoriente plus sérieusement vers la danse contemporaine et reçoit l’enseignement de Mathilde Monnier, Georges Appaix, Catherine Diverres. Un flirt plus tard à Wuppertal chez Pina Bausch le ramène plus sagement au théâtre de langue française : à l’École du Théâtre National de Chaillot d’Antoine Vitez, puis à celle du Théâtre National de Bretagne (1988-1991). Il enseigne par la suite le théâtre à l’Université Paris VIII (St-Denis) de 1991 à 1998, Paris III (IET de Censier) depuis 2003, et Aix–Marseille (Faculté de Lettres) en 2007. Il a animé des ateliers dans des quartiers « sensibles », des prisons, des théâtres. Acteur, il a notamment travaillé avec Matthias Langhoff et Stéphane Braunschweig… Au sein de la compagnie Valsez-Cassis, il a créé quinze spectacles dont plusieurs écrits par Yves Pagès et créés au Maillon, Granit, 13 Vents, Théâtre de la Cité Internationale… : Les Carabiniers (1992), Les Gauchers (1993), Labbo Lubbe (2004), Portraits crachés (2006), Pouvoir Point (2007). En 1998, il est invité au Festival d’Avignon pour monter Les Parapazzi, fiction théâtrale écrite en complicité avec le même auteur et publiée aux Éditions des Solitaires Intempestifs. Les deux mêmes établissent pour le théâtre du Granit à Belfort, une version complétée de Le Bagne de Jean Genet, jouée en 1996, et qui sera reprise par la suite dans le tome de la bibliothèque de la Pléiade consacrée à Jean Genet. Autre temps fort, la création de l’opéra contemporain El Ultimo Requiem para el Chino, de Luis Naòn d’après le film de John Cassavetes au Teatro Colòn, opéra de Buenos Aires. Sans oublier Hamlet, de Shakespeare au Grand Volcan du Havre (1994), L’Affaire de la rue de Lourcines de Labiche au Maillon de Strasbourg (1995), Meurtre d’un Bookmaker Chinois d’après John Cassavetes à la Ferme du Buisson (1997).
Sa dernière mise en scène, a fait l’objet d’un long travail de préparation à Théâtre Ouvert (Centre Dramatique National de creation). Transcrite pour le théâtre par ses soins à partir du roman Entre les Murs de François Bégaudeau, et récemment crée à Paris en janvier 2009, elle a fait l’objet d’une publication aux éditions Enjeux/Théâtre Ouvert et poursuit actuellement une tournée en région qui se prolongera tout au long de 2010.

Photo : © DR

Wastiaux
Projet(s) associé(s) : Pouvoir Point, vraie-fausse conférence - Actoral.8
L’atelier - Actoral.8