Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

Bryan Campbell

Bryan Campbell, artiste américain, vit et travaille à Paris. Depuis 2008, il élabore un travail multi-disciplinaire qui s’articule avec sa formation de chorégraphe et danseur. Mélant l’image, le graphisme, le texte, et la chorégraphie, ses performances traitent de la culture visuelle et les corps et cognitions qui s’y impliquent et qui y sont issus. Ses projets sont subtilement queer, aventureux en concept, et beaux. Après des études à la Tisch School of the Arts de New York University et la Salzburg Experimental Academny of Dance (SEAD), Bryan Campbell crée plusieurs pièces à New York, notamment une série de solos (Seven Activities of the Historical Object) et le quatuor
Hares on the Mountain, une commande du festival La MaMa Moves !. En tant que danseur, il s’engage dans les projets de Christopher Williams, David Parker, Sydney Skybetter, et Gus Solomons jr, parmi d’autres.

En 2009/10, il intègre ex.e.r.ce, un programme de formation et de recherche sous la direction de Mathilde Monnier au Centre Chorégraphique National de Montpellier. Pendant ex.e.r.ce, il initie une période de recherche autour du dessein animé Mon Petit Poney, d’où est issue la conférence/performance Research for the quadruped protagonist, ainsi que la pièce de danse QUADRUPED PROTAGONIST. Après ex.e.r.ce, les présentations de ces pièces ont fait voyager les poneys au Théâtre de la Cité Internationale (Paris), Beursschouwburg (Bruxelles), le Judson Church (New York), GogolFest (Kiev), et KUNSTKOMPLEX (Wuppertal). Entre-temps, Campbell continue son travail d’interprète chez d’autres chorégraphes, cultivant des collaborations avec Loïc Touzé, Jana Unmüssig, et Emmanuelle Huynh, parmi d’autres. Il reçoit une bourse de recherche pour travailler autour de la pratique en studio et l’oeuvre de l’artiste Dieter Roth du NRW Kultursekretariat (Wuppertal) en 2011, ainsi que la bourse DanceWEB en 2013.

En 2015, Bryan Campbell crée MARVELOUS, le résultat d’une période de recherche de trois ans autour de la dramaturgie de l’imprimé. À la fois un magazine de mode et culture et une performance, MARVELOUS est “publié” devant des publics en théâtre et galerie - il a été présenté à PACT Zollverein (Essen D) et Kaaistudios (Bruxelles) dans le cadre de la Working Title Situation. Récemment, Campbell intègre le programme masters du département de danse à l’Université Paris VIII, où il écrit sur le sujet “L’Oeuvre chorégraphique dans l’économie d’excitation.” Il est assistant à la conception de projets récents d’Antonija Livingstone et Jacob Peter Kovner, et s’engage récemment en tant que danseur dans les pièces d’Olivia Grandville, Jocelyn Cottencin, Ambra Senatore, Antonija Livingstone & Jennifer Lacey, et DD Dorvillier.

Photo : Giannina Urmeneta Ottiker

Campbell
Projet(s) associé(s) : MARVELOUS - Actoral.16