Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | Z
imprimer

Mohamed El Khatib

"Il n’a pas été l’assistant de Wajdi Mouawad. A intitulé son dernier texte Tous les tchétchènes sont pas des menteurs. A vécu à Mexico. Réalise des courts-métrages. Attend impatiemment d’être victime de discrimination positive. S’astreint à confronter le théâtre à d’autres médiums (cinéma, installations, journaux) et à observer le produit de ces frictions. Après des études de Lettres, un passage au CADAC (Centre d’Art Dramatique de Mexico) et une thèse de sociologie sur « la critique dans la presse française », il co-fonde en 2008 le collectif Zirlib autour d’un postulat simple : l’esthétique n’est pas dépourvue de sens politique. Il a entamé avec À l’abri de rien une réflexion sur la notion de deuil et cela pour les 15 prochaines années.
Depuis 2011, Mohamed El Khatib est accompagné par L’L – lieu de recherche et d’accompagnement (Bruxelles). Il y développe une recherche autour des écritures de l’intime et tente d’en explorer, « jusqu’à épuisement, différents modes d’exposition anti-spectaculaires ». Finir en beauté est le fruit de ce premier travail à L’L."

www.zirlib.fr

Photo : © Porosus - fonds de dotation - Par Anthony Anciaux_4

El Khatib
Projet(s) associé(s) : Finir en beauté - Actoral.14
Lectures - Rencontre : Littérature et dessin - Actoral.15