• sept SAM 14
  • DIM 15
  • LUN 16
  • MAR 17
  • MER 18
  • JEU 19
  • VEN 20
  • SAM 21
  • DIM 22
  • LUN 23
  • MAR 24
  • MER 25
  • JEU 26
  • VEN 27
  • SAM 28
  • DIM 29
  • LUN 30
  • oct MAR 01
  • MER 02
  • JEU 03
  • VEN 04
  • SAM 05
  • DIM 06
  • LUN 07
  • MAR 08
  • MER 09
  • JEU 10
  • VEN 11
  • SAM 12

Darius Dolatyari-Dolatdoust & Grégoire Schaller

mata !

Quelle forme prendrait une corrida soustraite à la finalité de la mise à mort, défaite des stéréotypes de genre et des codes de la violence rituelle ? 

Au centre de l’arène, baignés dans l’atmosphère musicale de Paul Lajus, Grégoire Schaller et Darius Dolatyari-Dolatdoust livrent une relecture critique de cette parade sacrificielle en exacerbant l’élégance de son apparat. Par la réappropriation de la gestuelle, des habits de lumière et des grimaces, ultimes expressions d’une rencontre avec la mort, le duo organise un face-à-face qui porte l’accent sur les métamorphoses corporelles de la figure du matador. La réinterprétant sous les traits du drag king, tous deux se défient comme ils se séduisent, engagés dans une chorégraphie circulaire qui se joue d’un trouble instillé dans le genre. Fruit d’une recherche menée sur le terrain, dans des écoles taurines, des lieux d’élevage et chez un tailleur entre le Sud de la France et Madrid, mata ! opère des glissements au cœur de ce nœud esthético-politique pour penser la corrida par-delà le spectacle.

 

Grégoire Schaller est chorégraphe, performeur et chercheur en philosophie de l'esthétique. Formé en design et en danse, il a été l'assistant de Matthew Barney en 2016. Ses projets performatifs transcendent les frontières entre danse, performance, arts visuels et recherche scientifique. Avec sa compagnie LAVA, fondée avec la chorégraphe Anna Chirescu, il explore des figures archétypales telles que la gymnaste, le matador ou le satyre pour interroger le spectaculaire, la virtuosité, la mort, la normativité corporelle et les rapports de pouvoir. Leurs pièces sont présentées dans des institutions culturelles telles Le Palais de Tokyo, le Centre Pompidou, La Ménagerie de verre. En 2017, il obtient son agrégation d’arts plastiques, et poursuit un travail de recherche théorique et pratique en commençant un doctorat en esthétique. Il y interroge l'articulation entre art et politique à travers l'histoire des canons corporels et l'exclusion des figures marginales.

 

Darius Dolatyari-Dolatdoust est un chorégraphe, performeur et plasticien d’origine Franco-Iranienne Germano-Polonaise. Après des études en design de mode à l’école Duperré, il s'oriente vers la danse à l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles. Son travail explore le lien entre le costume et la chorégraphie, considérant le textile comme un médium artistique central lui permettant de transformer ses dessins en une matière décharnée et liquide. Il crée des patchworks, peintures, costumes et scénographies où le corps en mouvement, entre combat et ébat, se fond dans des aplats colorés. Ses œuvres servent également à des installations activées par des performances in-situ. Il a collaboré avec des artistes tels que Pau Simon, Liam Warren, Grégoire Schaller et Renaud Dallet. Il a présenté son travail performatif dans des institutions européennes telles que le Wiels (Bruxelles), le Stedelijk Museum (Amsterdam), le Mudam (Luxembourg), le Momu (Anvers), le M Leuven (Louvain). En 2021, il crée sa compagnie DDDMM avec Maureen Béguin-Morin.

Distribution

Conception Darius Dolatyari-Dolatdoust & Grégoire Schaller
Interprétation Darius Dolatyari-Dolatdoust & Grégoire Schaller
Regard dramaturgique Lynda Rahal
Création sonore Paul Lajus
Lumière Gabrielle Maire
Costumes Darius Dolatyari-Dolatdoust
Production Elissa Kollyris

Production

Coproduction CCN – Ballet de Lorraine, Nancy.
Soutien en production CCN de Caen en Normandie // KLAP – Maison pour la Danse, Marseille // Accueil en résidence Ménagerie de verre, Paris // Montevideo - Festival actoral, Marseille // Projet soutenu par la Spedidam.

Création le 29 septembre 2024 à KLAP – Maison pour la danse. 

Danse - Création 2024

KLAP Maison pour la danse


dim 29 sep 2024 — 20:30


Durée 50min l Danse I France


16€, 12€, 8€