• sept SAM 14
  • DIM 15
  • LUN 16
  • MAR 17
  • MER 18
  • JEU 19
  • VEN 20
  • SAM 21
  • DIM 22
  • LUN 23
  • MAR 24
  • MER 25
  • JEU 26
  • VEN 27
  • SAM 28
  • DIM 29
  • LUN 30
  • oct MAR 01
  • MER 02
  • JEU 03
  • VEN 04
  • SAM 05
  • DIM 06
  • LUN 07
  • MAR 08
  • MER 09
  • JEU 10
  • VEN 11
  • SAM 12

Rébecca Chaillon

Plutôt vomir que faillir

Comment rendre la mémoire des années collège ? Comment recracher les souvenirs de perm, de réfectoire, de cour et de CDI ?

Avec Plutôt vomir que faillir, Rébecca Chaillon se penche sur ces violences qu’on ne digère pas, celles qui frappent des identités vulnérables et des corps juvéniles, atteints à l’âge des métamorphoses pubères. Il y est question de premières fois, d’apprentissages et d’addictions, d’intimité, de sexualité et de genre, d’engagement militant et de réseaux virtuels, de tout ce qui peut devenir des lieux d’inhibition et de silence, surtout quand on vient, comme elle, d’une famille recomposée et non blanche, surtout quand on est, comme elle, un·e adolescent·e hors-normes. Vomir alors comme un acte d’autodétermination, pour dire aujourd’hui le rejet viscéral de l’ordre établi et l’envie de tout régurgiter pour mieux se protéger. Interprétée par de jeunes performeurs, la pièce de Rébecca Chaillon renoue avec les énergies vives de cette adolescence pleine de rage et de désir qui, entre jet et rejet, crache sur scène son appétit de vivre.

 

D’origine martiniquaise, Rébecca Chaillon est metteuse en scène, autrice, performeuse. Après des études d’arts du spectacle et un passage au conservatoire du 20e arrondissement de Paris, elle travaille, de 2005 à 2017, avec la compagnie de débat théâtral Entrées de Jeu dirigé par Bernard Grosjean. En 2006, elle fonde la compagnie Dans Le Ventre. Elle écrit les textes, danse et performe dans la création de Delavallet Bidiefono : Monstres/On ne danse pas pour rien, tout en continuant à travailler avec Yann Da Costa dans Loveless et Les Détaché.e.s, avec Gianni-Grégory Fornet dans Oratorio Vigilant Animal, Anne Contensou pour Elle/Ulysse, Arnaud Troalic dans Polis. En 2016, elle participe aux films documentaires My body my rules et Ouvrir la Voix d’Amandine Gay sur les femmes afro-descendantes. En 2018, elle créé Où la chèvre est attachée, il faut qu’elle broute, un spectacle autour du football et du féminisme. En 2019, elle conçoit et interprète avec Pierre Guillois le spectacle Sa bouche ne connaît pas de dimanche – fable sanguine dans le cadre de l’édition 2019 de Vive le sujet (festival d’Avignon/SACD). En 2020, Rébecca Chaillon devient artiste associée au Théâtre de la Manufacture – CDN de Nancy.

Distribution

Avec Chara Afouhouye, Zakary Bairi, Mélodie Lauret et Anthony Martine
Mise en scène Rébecca Chaillon
Dramaturgie et collaboration à la mise en scène Céline Champinot
Assistanat à la mise en scène Jojo Armaing
Scénographie Shehrazad Dermé
Création sonore Élisa Monteil
Création lumière et régie générale Suzanne Péchenard
Création dispositif réseau-vidéo Arnaud Troalic 
Régie lumière Myriam Bertin
Régie son Jenny Charreton

Production

Production Compagnie Dans le ventre
Coproduction CDN Besançon Franche-Comté (producteur délégué de la création et la première tournée 22-23) ; TPR – Centre neuchâtelois des arts vivants – La Chaux-de-Fonds ; Maison de la Culture d’Amiens ; Le Maillon Théâtre de Strasbourg – Scène européenne ; Théâtre du Beauvaisis – Scène nationale ; Le Phénix – Scène nationale de Valenciennes, Centre dramatique national Orléans/Centre Val-de-Loire ; Le Carreau du Temple – Établissement culturel et sportif de la Ville de Paris ; La Manufacture – CDN Nancy – Lorraine
Avec le soutien de la Drac Hauts-de-France dans le cadre de l’aide à la création
Avec le soutien de la Région Hauts-de-France
Résidence Ferme du Buisson / Scène nationale de Marne la Vallée

Rébecca Chaillon est représentée par L’Arche, agence théâtrale www.arche-editeur.com
Création le 29 novembre 2022 au CDN Besançon Franche-Comté.

Théâtre

Théâtre La Criée


ven 27 sep 2024 — 21:00

sam 28 sep 2024 — 16:30

Réserver

Durée 1h40 l  Théâtre I France


14€, 8€