• sept VEN 10
  • SAM 11
  • DIM 12
  • LUN 13
  • MAR 14
  • MER 15
  • JEU 16
  • VEN 17
  • SAM 18
  • DIM 19
  • LUN 20
  • MAR 21
  • MER 22
  • JEU 23
  • VEN 24
  • SAM 25
  • DIM 26
  • LUN 27
  • MAR 28
  • MER 29
  • JEU 30
  • oct VEN 01
  • SAM 02
  • DIM 03
  • LUN 04
  • MAR 05
  • MER 06
  • JEU 07
  • VEN 08
  • SAM 09

Vincent Thomasset

Transversari

Bien avant qu’une partie de l’humanité ne découvre les joies du confinement, certains individus s’étaient déjà retirés de l’espace public de leur propre gré, cloitrés à domicile dans une cage d’écrans, de livres, pour fuir la société et la fonction qu’ils y tenaient. Il s’agit au Japon d’un phénomène à part entière, les « hikikomoris », vivant des mois ou des années durant dans leur chambre, qu’ils ne quittent que pour des impératifs corporels ou autres. Ce renoncement inspire au metteur-en-scène Vincent Thomasset un solo sur les fonctions du corps dans le jeu social, soit récepteur ou acteur, ainsi qu’une réflexion sur les modèles, féminins ou masculins, auxquels il est sommé de correspondre – et auxquels se soustraient donc les « hikikomoris », à l’instar du fameux Bartelby de Melville qui « préférait ne pas ». Transversari rend compte de ce geste extrême, de cette évasion héroïque, à travers les mouvements d’un danseur, qu’il place dans une boîte lumineuse animée par des textes écrits et des paysages sonores, caverne moderne dans laquelle résonnent les inhibitions engendrées au contact du monde extérieur.

photo ©Ilanit Illouz


BIO

Vincent Thomasset est metteur en scène, chorégraphe et auteur. Après des études littéraires à Grenoble, il travaille en tant qu’interprète avec Pascal Rambert de 2003 à 2007, puis intègre la formation Ex.e.r.ce (Centre Chorégraphique National de Montpellier), point de départ de trois années de recherches. Depuis 2011, il produit des formes reproductibles en créant notamment une série de spectacles intitulée La Suite. En 2013, il crée Bodies in the Cellar, puis Médail Décor en 2014, troisième partie de La Suite dont l’intégralité est reprise au Centre Pompidou avec le Festival d’Automne à Paris en 2015. Cette même année, la pièce Lettres de non-motivation, sur un texte de Julien Prévieux, est présentée au Festival La Bâtie à Genève puis repris au Théâtre de la Bastille et au Centre Pompidou avec le Festival d’Automne à Paris. En 2018, trois de ses pièces sont reprises à la Biennale de Venise. Il est artiste en résidence au !POC! Alfortville en 2018-2019.

Distribution

Conception, mise en scène, texte Vincent Thomasset
Collaboration artistique, interprétation Lorenzo De Angelis
Création sonore, musiques originales Pierre Boscheron
Création lumière Vincent Loubière
Création vidéo Baptiste Klein & Yann Philippe
Scénographie Marine Brosse
Costumes Colombe Lauriot-Prévost
Création masques Etienne Bideau-Rey
Regard extérieur Ilanit Illouz
Assistant mise en scène Glenn Kerbiquet
Production, diffusion, administration Clara Achache (avec Marie Ponçon)

Production

Production Laars & Co
Coproduction Festival d’Automne à Paris, Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie, Scène Nationale d’Orléans, Ballet de Lorraine - Centre Chorégraphique National, Théâtre Bretigny scène conventionnée arts & humanités, Cndc-Angers, CCN2 - Centre Chorégraphique National de Grenoble, Atelier de Paris / CDCN, POC-Alfortville
L’association Laars & Co est soutenue par le ministère de la Culture et de la Communication DRAC Île-de-France au titre de l’aide à la structuration aux compagnies chorégraphiques et par le département du Val-de-Marne dans le cadre de l’aide au développement artistique
Projet financé par la Région Île-de-France
Avec le soutien de Montévidéo - Marseille, Atelier de Paris / CDCN, La Place de la Danse – CDCN Toulouse / Occitanie, soutien en résidence de création de la vie brève - Théâtre de l’Aquarium
 

Théâtre musical

La Criée

mar 05 oct 2021 — 19:30

mer 06 oct 2021 — 19:30

Réserver