Éric Noël & Simon-Elie Galibert

L'amoure Looks Something Like You

Commande du Théâtre National de Strasbourg, écrite à la suite du confinement, à partir d’un dialogue à distance avec Simon-Élie Galibert, L'Amoure Looks Something Like You s'inspire de la musique de Kate Bush et de faits réels datant de mai 2020 pour imaginer l'histoire d'amour mystique et télépathique entre une baleine à bosse perdue en eaux douces et une personne non-binaire confinée sur l'île de Tiohtiake-Mooniyang-Montréal. Dans un monde sans issue où les révolutions peinent à advenir, où les baleines s'aventurent en territoires hostiles et où la violence systémique de nos sociétés nous force à nous réfugier en nous-mêmes, deux êtres sacrés s'élèvent et rêvent ensemble à des formes d'amour inédites et mystérieuses. La proposition scénique permettra de mettre en jeu une autre rencontre : celle d’un auteur et d’un metteur en scène qui, à distance, ont rêvé, à un nouveau type de relation, avec l’hypersensibilité comme noyau. Les circonstances leur permettront ou non de se rencontrer, mais l’évènement aura lieu, inévitablement, au-delà la peur et du désespoir, transgressant à la fois les barrières de la distance, du genre et des espèces.

 

__

 

 

Éric Noël
Éric Noël est un auteur et traducteur non-binaire (il/iel) basé à Montréal. Il a étudié la littérature avant de compléter le programme d'écriture dramatique de l'École Nationale de Théâtre du Canada. Son texte Faire des enfants (Leméac - Prix Gratien-Gélinas 2010) a été créé à Montréal en 2011 en plus d’être traduit en trois langues. Sa pièce solo Ces regards amoureux de garçons altérés a remporté l’Aide à la création d'ARTCENA et a été sélectionnée par le comité de lecture du Théâtre National de Strasbourg. Ce texte a été mis en lecture par Stanislas Nordey à Paris et Strasbourg, ainsi que par Thibaud Croisy et Matthieu Sampeur lors du festival actoral 2016. Il travaille actuellement à l’écriture d’une variation queer et radicale du Portrait de Dorian Gray intitulée Vert-de-gris.

 

Simon-Elie Galibert
Simon-Elie Galibert commence la mise en scène en 2015 avec Violences − Corps et tentations puis Âmes et demeures de Didier-Georges Gabily. Il crée ensuite La Nuit juste avant les forêts de Bernard-Marie Koltès. En 2017, il intègre la section Mise en scène de l’École du Théâtre National de Strasbourg. Au cours de sa formation, il assiste Lazare, Arthur Nauzyciel, Julien Gosselin. En 2018, il met en scène Deux morceaux de verre coupant, d’après Mario Batista avec les élèves de l’ENSAD de Montpellier. En 2019, il crée Les disparitions − Un Archipel, une commande de Stanislas Nordey, à partir d’un texte de Christophe Pellet. En mars 2020, il signe DUVERT. Portrait de Tony autour de l’œuvre et de la figure de l’écrivain Tony Duvert. Il est aussi comédien dans Vie et mort de Kaspar Hauser de Simon Restino. 

Objet des mots

Montévidéo centre d'art

mar 29 sep 2020 — 21:00

mer 30 sep 2020 — 21:00