• sept VEN 09
  • SAM 10
  • DIM 11
  • LUN 12
  • MAR 13
  • MER 14
  • JEU 15
  • VEN 16
  • SAM 17
  • DIM 18
  • LUN 19
  • MAR 20
  • MER 21
  • JEU 22
  • VEN 23
  • SAM 24
  • DIM 25
  • LUN 26
  • MAR 27
  • MER 28
  • JEU 29
  • VEN 30
  • oct SAM 01
  • DIM 02
  • LUN 03
  • MAR 04
  • MER 05
  • JEU 06
  • VEN 07
  • SAM 08
  • DIM 09

Amira Louadah

The Ark

Sous l’arche inachevée d’un bâtiment désaffecté, Amira Louadah a réuni un groupe de sportifs reliés par l’usage de leurs poings, qui se fait appeler « la faction des 300 », d’après le blockbuster viriliste de Zac Snyder. L’architecture élancée des piliers de béton nus, plantés au milieu du désert, confère au lieu une sorte de sacré, à mi-chemin entre les monolithes de Richard Serra et les dolmens de Stonehenge. La trivialité des gants de boxe et des t-shirts sales saisis en gros plans le dispute cependant à la solennité hollywoodienne et mythologique du paysage minéral, ouvrant au loin sur une ville. Nous ne saurons rien de ces hommes si ce n’est qu’ils forment une équipe et qu’ils partagent le soin d’entraîner leur corps. On salue ici tout l’art d’Amira Louadah de s’emparer du cinéma pour subvertir un espace prosaïque (une salle de sport) et le reconfigurer, dans une grande économie de moyens, en ultime refuge. L’Arche propose une opération de transposition : leurs corps de boxeur performés deviennent des corps guerriers dans le cœur du récit. L’Arche concentre dans la dureté des pierres et la poussière du paysage toute la dramaturgie des grands récits d’effondrements écologiques et politiques. (Claire Lasolle)

Cinéma - Créations 2022

Montévideo

ven 23 sep 2022 — 21:00

Réserver

Durée 10 min l Algérie, France

Places disponibles, réservation au 04 91 94 53 49

En partenariat avec le FID Marseille

En présence de la réalisatrice