• sept VEN 09
  • SAM 10
  • DIM 11
  • LUN 12
  • MAR 13
  • MER 14
  • JEU 15
  • VEN 16
  • SAM 17
  • DIM 18
  • LUN 19
  • MAR 20
  • MER 21
  • JEU 22
  • VEN 23
  • SAM 24
  • DIM 25
  • LUN 26
  • MAR 27
  • MER 28
  • JEU 29
  • VEN 30
  • oct SAM 01
  • DIM 02
  • LUN 03
  • MAR 04
  • MER 05
  • JEU 06
  • VEN 07
  • SAM 08
  • DIM 09

NEBULA, 2022

Hélène Bellenger, Laurent Eisler, Kent Robinson et Yoan Sorin

Hélène Bellenger, Laurent Eisler, Kent Robinson et Yoan Sorin sont tous les quatre plasticiens, résidents permanents au Couvent de La cômerie.
 


À l’occasion du festival actoral, les quatre artistes présentent une pièce commune réalisée à partir d’images issues de leurs travaux respectifs et de leurs recherches en cours. Sorte de nuée d'images, mélangeant formats A4 noir et blanc et formats A3 en couleur, cette masse d'images s'inspire de la forme d'un nuage, d’un jeu de tetris mais aussi du cloud. Les photographie en noir et blanc sont directement issues des smartphones des quatre artistes et présentent des images d’inspiration ou de recherches en cours. Les photographies en couleur présentent, quant à elles, des images des différents travaux des quatre plasticiens (vues d'exposition, vues d'installations). Les images sont scotchées au mur selon un code couleur permettant au spectateur de connaître l’auteur des images.
 


Entre un “atlas mnémosyne miniature” et un patchwork des univers respectifs d’Hélène Bellenger, Laurent Eisler, Kent Robinson et Yoan Sorin, cette installation in situ juxtapose la recherche d’atelier à l’exposition et redéfinie ainsi les frontières entre le travail fini et le travail toujours en cours.
 


---

La pratique de Yoan Sorin se décline selon des mythologies qu'il actualise à mesure de dessins et d'installations, de peintures ou de performances. À la manière du journal de bord et de ses multiples carnets de dessins qu'il remplit comme il égraine et exerce son regard caustique et parfois acide, Yoan Sorin conjugue la prise de note et la confection proliférante d'objets qui se présentent comme autant de rébus ou d'aphorismes, lieux de collusions des représentations.

www.instagram.com/yoan_sorin

 


Laurent Eisler est artiste plasticien, il vit et travaille à Marseille. Diplômé en arts graphiques, il expérimente depuis dans différents médiums, comme la peinture, la construction, la vidéo, ou encore les arts du feu. Il est un passionné de technique, dont il s’empare et joue, qu’elles soient primitives ou technologiques, dans une quête intuitive et ludique d’esthétique et de découverte. Plus récemment il entame un travail de recherche en arts céramique et en cuissons innovantes.

www.instagram.com/laurenteisler

 


Kent Robinson est un artiste plasticien qui travaille le langage comme matière, la langue comme médium, les gestes et outils d’écriture. Kent Robinson utilise le dessin, la vidéo, et diverses techniques d’impression pour développer le concept d’un langage physique, matière souple et palpable, utilisable par tous et en toute liberté. Chaque langue peut être utilisée de manière universelle pour jouer, faire des collages, composer des poèmes, réinventer la grammaire ou l’additionner à un autre moyen d’expression. Les fautes et erreurs sont exclues : nul besoin de connaître la matière pour utiliser la matière. La fine frontière qui sépare le dessin graphique de la lettre est sans cesse remise en question : les gestes innovants et matériaux utilisés pour écrire sont constamment mis à l’honneur.

www.kentrobinson.fr

 


Hélène Bellenger est une photographe plasticienne et artiste iconographe installée à Marseille. Le travail d’Hélène Bellenger questionne l’économie iconique de sa culture visuelle occidentale. Telle une chercheuse, Hélène Bellenger utilise le vocabulaire de la photographie, de la collection d'images, de l’installation, de l’art olfactif ou de la performance, pour mener des investigations au sein du flux d’images produit par sa contemporanéité. Sorte d'édifice qu’elle construirait au fur et à mesure sous la forme de «projets-chapitres», Hélène Bellenger met à profit la rigueur de sa formation théorique pour déconstruire l’espace intermédiaire, politique, technique et culturel, du “re” de représentation. À travers ses différentes installations, Hélène Bellenger tend ainsi à questionner ainsi l’impact du capitalisme sur nos représentations (internes et externes).

www.helenebellenger.com

 

Créations 2022 - Installation

Couvent de La cômerie


ven 30 sep 2022 — 17:00

sam 01 oct 2022 — 15:30

ven 07 oct 2022 — 15:00

sam 08 oct 2022 — 15:00


Installation l entrée libre l France