• sept SAM 14
  • DIM 15
  • LUN 16
  • MAR 17
  • MER 18
  • JEU 19
  • VEN 20
  • SAM 21
  • DIM 22
  • LUN 23
  • MAR 24
  • MER 25
  • JEU 26
  • VEN 27
  • SAM 28
  • DIM 29
  • LUN 30
  • oct MAR 01
  • MER 02
  • JEU 03
  • VEN 04
  • SAM 05
  • DIM 06
  • LUN 07
  • MAR 08
  • MER 09
  • JEU 10
  • VEN 11
  • SAM 12

Joëlle Sambi

Maison chaos

Combien d’années une femme doit-elle attendre pour enfin raconter les violences subies ? À travers quelles formes discursives et sonores ce récit pourrait-il être incarné pour que la résistance se manifeste dans une liberté totale de la parole et du geste ?

Combien d’années une femme doit-elle attendre pour enfin raconter les violences subies? À travers quelles formes discursives et sonores ce récit pourrait-il être incarné pour que la résistance se manifeste dans une liberté totale de la parole et du geste? Joëlle Sambi, qui se définit comme « autrice, afroféministe, activiste LGBTQIA+ » et « exilée permanente », propose dans Maison chaos une réponse faite de désir de justice et de réparation, mais aussi de tendresse et de quête de solidarité. Réunissant la poésie engagée, le slam, le chant et les sonorités électroniques, Joëlle Sambi, accompagnée par la chanteuse d’opéra Raphaële Green et la musicienne marseillaise Sara Machine, fait entendre la voix d’une figure féminine qui, à l’âge de 100 ans, décrit les violences morales et corporelles qu’on lui a infligées chaque jour de sa vie. Inspirée par une fresque urbaine bruxelloise, l’artiste militante tisse un parcours où le corps-territoire des femmes invisibilisées occupe l’espace pour offrir un témoignage puissant et radical. 

 

 

Joëlle Sambi est née à Bruxelles et y passe ses premières années. Elle grandit à Kinshasa et ne revient en Belgique qu’en 2001 pour y poursuivre des études de journalisme. Autrice, poétesse, slameuse, afroféministe, activiste LGBTQIA+, exilée permanente, elle est l’une des figures les plus engagées de la scène actuelle.  Elle écrit et soulève des interrogations sur l’identité, la norme, l’appartenance. Prise entre plusieurs langues, ses écrits en portent les traces et mènent son écriture jusqu’à la poésie et au slam. Elle est l’auteure de plusieurs nouvelles dont Je ne Sais pas Rêver (2003) ; Religion Ya Kitendi publié chez Gallimard (Mercure de France) et Prix du Jeune Écrivain 2005. Elle reçoit le Prix du jury « Gros Sel » en 2008 pour son roman Le Monde est Gueule de Chèvre, publié chez Biliki (Belgique 2007). Son premier recueil de poésie, Caillasses, est sorti en 2021. Bien qu’elle dissocie sa provenance et son travail d’écriture, le Congo, son histoire et la Belgique contemporaine sont néanmoins présents en filigrane dans ses récits et ses projets.

Distribution

Écriture et mise en scène Joëlle Sambi Avec Joëlle Sambi, Raphaële Green et Sara Machine Assistante à la mise en scène Maya Lombard Dramaturge Meryl Moens Scénographie et création décor Antigone Aristidou & Livia Loprete Création et réalisation costumes Perrine Wanegue Création musicale et sonore Sara Machine (Magali Gruselle) Création masque Bky Walden Création lumière et régie générale Lou Van Egmond de la collective La CLaM

 

Production

Production Théâtre de Namur
Coproduction Théâtre National Wallonie-Bruxelles, Central La Louvière, La Coop Asbl, Shelter Prod
Avec le soutien de taxshelter.be, ING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge, Théâtre Joliette, les ateliers costumes et décor du Théâtre National Wallonie-Bruxelles
Avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International

Création le 7 février 2024 au Théâtre de Namur

Création 2024 - Théâtre musical

Théâtre Joliette


sam 28 sep 2024 — 21:00

dim 29 sep 2024 — 18:00

Réserver

Durée 1H10 l Théâtre I Belgique


22€, 12€, 8€