• sept VEN 09
  • SAM 10
  • DIM 11
  • LUN 12
  • MAR 13
  • MER 14
  • JEU 15
  • VEN 16
  • SAM 17
  • DIM 18
  • LUN 19
  • MAR 20
  • MER 21
  • JEU 22
  • VEN 23
  • SAM 24
  • DIM 25
  • LUN 26
  • MAR 27
  • MER 28
  • JEU 29
  • VEN 30
  • oct SAM 01
  • DIM 02
  • LUN 03
  • MAR 04
  • MER 05
  • JEU 06
  • VEN 07
  • SAM 08
  • DIM 09

Ula Sickle

The Sadness

La Tristesse qui donne son titre à la nouvelle création de la chorégraphe Ula Sickle est assimilable à un désenchantement contemporain, un weltschmerz du XXIème siècle, qui transpire sur tout un pan de la pop culture de ces dernières années. Le sadcore (sous-genre musical marqué par une tendance à la dépression), les rappeurs emo décédés à 20 ans comme Lil Peep et XXXTentacion, ou l’effondrement de l’espèce humaine décrit par le penseur ésotérique Timothy Morton, ont composé le moodboard de cette expérience d’oisiveté féconde. Les performeurs nous invitent à la vivre avec eux, depuis l’îlot terreux autour duquel nous les regardons vivre. Nonchalants d’apparence, comme isolés du chaos, ils quittent progressivement leur coquille et exorcisent tout ce spleen en une série de tracks produits pendant la pandémie. Ceux-ci sont restitués via une application développée sur mesure, et composent ce concert dansé, forme dont la metteuse en scène canadienne, à la pointe des connections entre musique et chorégraphie, maîtrise la symbiose. L’apathie initiale de ces jeunes âmes cède alors à l’énergie salutaire des chorés virales chopées sur internet, à l’image du Renegade de Jalaiah Harmon, cette adolescente américaine de 14 ans qu’une série assez technique de mouvements a propulsée sur tous les smartphones courant 2021. C’est ainsi que The Sadness, tout en style, en basses et en désillusions, capture l’anxiété de notre zeitgeist, et ouvre un espace pour la transcender. 

 

Distribution

Conception, chorégraphie, vidéo et laser Ula Sickle Textes, performance Sidney Barnes, Ashley Morgan, Amber Vanluffelen (créé avec Camilo Mejía Cortés) Création sonore Lynn Suemitsu Arrangements musicaux supplémentaires Ashley Morgan Création lumières Ryoya Fudetani Technique son Noé Voisard Technique video Tim Wouters Conception application sonore Black Adopo Samples musicaux Ken Roy Johnson ( guitare et synthé), Tom Pauwels (guitare) Coaching vocal Didier Likeng Coaching écriture et recherche Maru Mushtrieva Dramaturgie Persis Bekkering Costumes Sabrina Seifried Conception graphique Julie Peeters

 

Production

Coproductions CCN-Ballet national de Marseille dans le cadre d’accueil studio / Ministère de la Culture, STUK House for Dance, Image and Sound (Louvain), donaufestival (Krems), Pianofabriek Kunstenwerkplaats (Bruxelles), workspacebrussels (Bruxelles)
Avec le soutien de la Communauté flammande (VG), la Commission de la Communauté flamande (VGC) et le Conseil des Arts du Canada.
Production déléguée et diffusion Future Works 
 

Traductions Marc & Alice Van der Wielen-Honinckx, Loïc Hecht

 

 

Danse

Ballet National de Marseille

mar 27 sep 2022 — 21:00

mer 28 sep 2022 — 21:00

Réserver

Durée : 1h

Places disponibles, réservation au 04 91 94 53 49

En coréalisation avec Le Ballet National de Marseille (La)Horde