Anne-Sophie Turion

Anne-Sophie Turion

Sur scène ou dans l'espace public, Anne-Sophie Turion invente des oeuvres comme on crée des failles. À travers la performance, l'installation ou l'intervention plus ou moins balisée en milieu urbain, elle s'attaque au réel, le re-qualifie, et s'attache à le faire basculer du côté de la fiction. L'artiste connaît les dispositifs théâtraux, les artifices du cinéma, de la dramaturgie, la musique, la lumière, le décor, elle s'en saisit pour induire des situations dans lesquelles le spectateur est amené à
reconsidérer le territoire sur lequel il se trouve. Anne-Sophie Turion travaille à partir de ce qui construit plus ou moins consciemment l'émotion, elle convoque la culture populaire (le karaoké, les chansons de variétés, le cinéma...) et la mémoire personnelle ou collective. Sur la base de ce socle commun, elle développe des oeuvres qui sont autant de destinations, autant de sasses vers la possibilité d'une autre réalité.

Son travail a notamment été présenté au CDN d’Orléans, au TCI (Paris) dans le cadre du programme New Settings de la Fondation Hermès, au Centre Pompidou, à la Fondation Ricard (Paris), au Festival actoral (Marseille), au Magasin CNAC (Grenoble), au Kunsthal Aarhus (Danemark), à la Ferme du Buisson (Noisiel), au Mamac (Nice), au 3bisf (Aix-en-Provence), à la Friche la Belle de mai (Marseille), à Centrale Fies (Italie).

Anne-Sophie travaille souvent à quatre mains : elle a conçu de nombreux projets en duo avec la performeuse Jeanne Moynot (Le poil de la bête et Ça reste entre nous en 2018, Belles plantes en 2019) et amorce actuellement une nouvelle création en collaboration avec le chorégraphe Eric Minh Cuong Castaing dans le cadre de leur résidence en binôme à la Villa Kujoyama (Kyoto).


En 2021 elle fonde sa compagnie Grandeur nature.

Vous aimerez