• sept VEN 09
  • SAM 10
  • DIM 11
  • LUN 12
  • MAR 13
  • MER 14
  • JEU 15
  • VEN 16
  • SAM 17
  • DIM 18
  • LUN 19
  • MAR 20
  • MER 21
  • JEU 22
  • VEN 23
  • SAM 24
  • DIM 25
  • LUN 26
  • MAR 27
  • MER 28
  • JEU 29
  • VEN 30
  • oct SAM 01
  • DIM 02
  • LUN 03
  • MAR 04
  • MER 05
  • JEU 06
  • VEN 07
  • SAM 08
  • DIM 09

Guillaume Poix

Tout entière

Une femme, anonyme, a vécu dans l’Amérique des Trente Glorieuses, cette Amérique iconique et multicolore qui a déferlé sur le monde entier avec
ses images, ses slogans, ses rêves. Un jour, bien plus tard, en 2007, à Chicago, un jeune homme a découvert des caisses remplies de négatifs – plus de 100 000 ; il les a fait développer, et ce qu’il y a vu tient du miracle : les photographies exhumées ne sont pas seulement d’une beauté et d’une puissance rares, elles dessinent aussi en creux le portrait de leur auteure, cette femme opaque dont le nom résonne à lui seul comme une énigme : Vivian Dorothy Maier.

 


En partenariat avec la Marelle

 

Né en 1986, Guillaume Poix est auteur et metteur en scène.
En 2014, il publie un premier texte de théâtre aux éditions Théâtrales, Straight, sélectionné au festival Regards croisés, lauréat de l’Aide nationale à la création des textes dramatiques du CNT et Prix des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre en 2014, Prix Godot des lycéens et Prix Sony Labou Tansi des lycéens en 2016. Il est aussi l’auteur de Waste (coup de cœur du comité de lecture de L’Apostrophe - Scène nationale de Cergy-Pontoise, lu à la Mousson d’été en 2015 et créé par Johanny Bert au Poche /GVE en 2016), Et le ciel est par terre (lauréat de l’Aide nationale à la création des textes dramatiques du CNT, sélectionné par le Bureau des lecteurs de la Comédie-Française, lu à la Mousson d’été en 2016, lauréat de Scenic Youth - Prix des lycéens pour les nouvelles écritures de théâtre de la Comédie de Béthune - Centre dramatique national des Hauts-de-France et retenu par France Culture en 2017), Tout entière (qu’il met en scène en 2016 au Préau - Centre dramatique national de Normandie-Vire), Fondre (Prix Godot des Nuits de l’Enclave 2018). Il est dramaturge associé du théâtre genevois Poche /GVE en 2015-2016. Il travaille avec Christian et François Ben Aïm et Ibrahim Maalouf à l’écriture d’une partition chorégraphique, Brûlent nos cœurs insoumis, créée en 2017 à La Garance - Scène nationale de Cavaillon. En 2018, il est dramaturge pour Luxe, calme écrit et mis en scène par Mathieu Bertholet au Théâtre de Vidy-Lausanne. En 2019, il crée Qui croire à la Comédie de Reims et collabore, comme dramaturge, avec Lorraine de Sagazan sur L’Absence de père d’après Platonov de Tchekhov, créé aux Nuits de Fourvière. Ses textes sont traduits en espagnol (Argentine, Mexique), en italien et en allemand.


Son premier roman, Les Fils conducteurs (Verticales, 2017 ; « Folio », 2019), a reçu le Prix Wepler - Fondation La Poste.

Lecture

Montévideo


dim 06 oct 2019 — 16:00

Réserver